Cameroun : Le quotidien national Cameroon-Tribune va distribuer ses propres produits

Une vue de la Sopecam, la société éditrice du quotidien gouvernemental Cameroon-Tribune | Ph. Archives

La Société de presse et d’éditions du Cameroun (SOPECAM) éditrice du quotidien à capitaux publics Cameroon-Tribune assurera désormais la distribution de ses produits, à savoir les journaux et les livre qu’elle édite, d’où le lancement par cette entreprise publique pour le 15 mars 2017 délai de rigueur, d’un avis de sollicitation pour la réalisation d’une étude du système de distribution.

En effet, la SOPECAM recherche un cabinet marketing ou un groupe de cabinets marketing pour mener une étude marketing ainsi qu’une planification financière stratégique et financière.

Plus concrètement, l’étude s’étendra sur le territoire national et comprendra deux volets, dont le premier sera de déterminer le réel potentiel des ventes de chaque produit des publications et des livres dans chaque région du Cameroun.

Marché camerounais de la distribution

Ainsi, des projections sur 5 ans doivent être faites, la SOPECAM voulant notamment connaître les attentes des lecteurs et des annonceurs afin de pouvoir exploiter au maximum le marché camerounais de la distribution des livres et des journaux.

D’autre part, l’étude va évaluer l’efficacité du système actuel de distribution, et dans cette perspective, un plan marketing adéquat sera mis en place pour les trois produits de la SOPECAM : les journaux, l’imprimerie et le livre scolaire.

Sur la base de cette offre dans le futur déploiement, l’entreprise publique ambitionne de rendre le livre disponible dans tous les chefs-lieux des 10 régions et des 58 départements du pays tandis que la distribution des journaux ira plus loin et touchera des localités encore plus reculées.

La SOPECAM entend se lancer dans la distribution de la presse écrite alors que la société Messagerie de presse (MESSAPRESSE), le distributeur historique de droits français, vient d’annoncer son intention de quitter ce segment qu’elle juge non rentable.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz