Cameroun – Psychose de la fièvre Ebola : La consommation du «Biter Kola» et du sel en hausse dans le Nord-Ouest – 14/08/2014

La fièvre hémorragique qui fait de nombreuses victimes en Afrique de l’Ouest a provoqué une psychose dans la région du Nord-Ouest. Dans les chaumières, buvettes, bureaux, marchés et même dans les rues des principales villes de la région, le sujet est sur toutes les lèvres.

Garcinia Kola (Bitter Cola) - Photo Annie Claude Bolomier
Garcinia Kola (Bitter Cola) – Photo Annie Claude Bolomier

Le plus préoccupant est la mesure préventive. Une rumeur a fait un écho retentissant à Bamenda, Kumbo, Nkambe selon laquelle le « Bitter kola » cette sorte d’amande amère récoltée en forêt protègerait contre l’attaque de la maladie. D’autres affirment que le « bitter Kola » soigne la fièvre Ebola. Des déclarations qui ont provoqué une ruée de la population vers ce fruit. Dans les marchés la demande et la consommation de cette noix s’est augmentée. Saisissant cette opportunité, les vendeurs du « Bitter Kola » ont doublé les prix. Une noix qui coûtait 25 francs avant, est passée à 50 francs depuis vendredi dernier. Une inflation liée à la pression de la demande. Ces commerçants de la fameuse noix font recette depuis lors.

A Kumbo, par exemple c’est la consommation du sel qui est en vogue comme mesure préventive contre la maladie. De bouche à oreille, par Sms et appel téléphonie, l’information circule telle une traînée de poudre suggérant avec insistance de prendre un bain avec de l’eau salée et en plus d’en consommer des pincées de sel.
Par la même occasion, on observe une réticence en la consommation de la viande du porc et beaucoup plus de la viande de brousse en général et les primates en particulier. Il y a bien lieu de se demander qui est à l’origine de ces thérapies.

Cette psychose provenant de Douala et de Bamenda intervient lorsque la fièvre hémorragique Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest a franchi la barre des 1000 morts, avec 1013 décès et 1848 cas dénombrés, selon le dernier bilan de l’OMS. 52 nouveaux décès ont été enregistrés entre le 7 et le 9 août et 69 nouveaux cas recensés, précisent les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé actualisés lundi soir. Il y a eu 11 nouveaux cas et 6 décès en Guinée, 45 nouveaux cas et 29 décès au Liberia, pas de nouveaux cas ou de décès au Nigeria et 13 nouveaux cas avec 17 décès au Sierra Leone. La prudence est de rigueur. Mais il faut prêter une oreille attentive aux indications des autorités sanitaires.

Source : © Le Messager

Par Donat SUFFO

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun – Psychose de la fièvre Ebola : La consommation du «Biter Kola» et du sel en hausse dans le Nord-Ouest – 14/08/2014"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Fatly Fatou

Mdrrrrrrrrrrrrrrr

Carole Brodbeck Oyono

Alors la ils n ´ ont rien compris

Carole Brodbeck Oyono

Qui sait?

wpDiscuz