Cameroun – Protection de l’environnement : plus de deux millions de bouteilles en plastiques à nettoyer

plus de deux millions de bouteilles en plastiques à nettoyer | Photo d'illustration / Mathias Mouendé Ngamo
plus de deux millions de bouteilles en plastiques à nettoyer | Photo d’illustration / Mathias Mouendé Ngamo

A travers le projet «plastic recup holidays» lancé lundi dernier, la Sabc veut vider les rigoles de Yaoundé et de Douala des bouteilles plastiques qui  les encombrent.

Sensibiliser et éduquer les jeunes et les populations camerounaises sur les enjeux de la protection de l’environnement, les amener à lutter avec acuité  contre la pollution de  la nature avec  des  bouteilles  plastiques  usagers. Voilà entre autres missions que s’est fixé la Société anonyme des brasseries du Cameroun (Sabc) durant ces vacances.

A travers  le concept « Plastic recup holidays » lancé à Yaoundé  le lundi 25 juillet 2016, elle compte récupérer deux millions de bouteilles  plastiques jetées  dans les rigoles en deux semaines. Ces bouteilles qui seront par la suite recyclées, seront  transformées  en  pavé par  la Fondation du Cœur d’Afrique d’Albert Roger Milla  partenaire de cette initiative.

Mieux que  ça, les responsables  des brasseries du Cameroun par cette initiative, comptent assainir les drains  bouchés par les milliers de bouteilles plastiques usagers  et occuper des jeunes pendant ces vacances. Pour réaliser ce projet qui mobilise cent  jeunes stagiaires  repartis  dans  les villes de Yaoundé et Douala, des  filets, des  pelles, des râteaux, des bottes des cache-nez, des brouettes,  bref,  le matériel adéquat  permettant de récupérer   les dites  bouteilles ont été remis aux jeunes. Ces derniers ont aussi été initiés aux différentes techniques de ramassage de ces bouteilles. Durant ces deux semaines d’intenses activités, 14 drains  de Douala et  yaoundé seront vidés des bouteilles encombrant leur lit. Parmi ces drains se compte  celui de  Mboppi Camp Yabassi , de la chefferie de Bonapriso, le drain de Mbanya par Bonamousadi  celui du carrefour Kombi , le Kondi , le drain de Sodikago, celui  du drain du Tongo’o Bassa  à  la Cité Sic Cacao à Douala.

Dans la ville de Yaoundé, les drains de la Cité verte, Impôts Biyem-assi , Briqueterie (marché charbon),Sofavinc, Mairie de Yaoundé, Ecole de police ,Hôpital Cnps sont concernés par cette initiative.

Pour réussir ce projet important pour changer le visage des deux principales villes du Cameroun, la société Hysacam et l’association nationale pour la protection et le développement de l’environnement(And) ont été associés à ce projet. Après l’idée « Plastic recup », lancé en 2012 pour limiter la pollution du Cameroun par les bouteilles plastiques usagers, projet qui attend encore d’être évalué, la Sabc vient de lancer «plastic recup holidays». Selon des informations du département de communication chaque jeune prenant part à ce projet qui a débuté le 18 juillet 2016 et s’achève  le 5 aout prochain  recevront  une prime de 50.000fcfa.

 Source : © La Nouvelle Expression

Par Hervé Villard Njiélé

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz