Cameroun : Ce que propose le Minesec pour la réussite de l’année scolaire 2017/2018 dans le Sud-Ouest

Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a procédé lundi le 4 septembre 2017 au lancement de cette nouvelle année scolaire. Il a proposé des innovations qui vont améliorer le système éducatif et qui vont pousser les élèves à rallier au plus vite leurs établissements.

Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a procédé lundi le 4 septembre 2017 au lancement de la nouvelle année scolaire.
Photo : © CAMERPOST par Linda

Forte mobilisation au Lycée bilingue de Molyko de Buea

Pour redonner un souffle nouveau au système éducatif, l’autorité affirme : « nous devons poursuivre la réorganisation de notre système éducatif », a souligné le Ministre des Enseignements secondaires dans l’une des salles de conférences du Lycée bilingue de Molyko de Buea, le 4 septembre 2017.

Ce qui sous-entend, énumère-t-il : le développement des filières techniques et professionnelles ; l’équipement des ateliers de chimie-industriels, des ateliers de géomètres et topographes ; la mise en place des formations dans les filières de l’industrie cinématographique ; la mise en place progressive des lycées techniques bilingues. Le ministre renchérit : « en ce qui concerne les orientations nouvelle que nous souhaitons donner à notre système éducatif, il faut avant tout l’auto-évaluation, le contrôle interne, le professionnalisme et la tolérance ».

Photo : © CAMERPOST par Linda

Ce dernier appelle toute la communauté éducative du Sud-Ouest à y mettre du sien, chacun à son niveau pour la réussite de l’année 2017/2018. Il estime que l’éducation de l’émergence ne se fera pas sans une formation de qualité. Et dans tous les pays qui attachent un prix à une éducation de qualité, des restrictions qui sont même érigées en normes gouvernent l’école, fait-il savoir.

Le staff administratif du Sud-Ouest satisfait

En présence du Gouverneur, de l’inspecteur général des services, l’inspecteur général des enseignements, un cadre de la Cameroon Development Corporation (Cdc), de nombreuses autorités administratives du Sud-Ouest, des autorités religieuses et élites,  des partis politiques à l’instar du Mouvement progressiste (MP), du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) du Social Democratif Front (SDF), Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a remercié tous ceux qui ont œuvré pour l’achèvement de l’année scolaire précédente.

Et sollicite une fois de plus leur contribution pour cette autre année. Un souhait pris en compte par l’assistance en l’occurrence  Hana Etonde, proviseur du Lycée bilingue de Molyko. « Merci Monsieur le Ministre pour le choix de notre lycée afin de lancer la rentrée scolaire. Cet établissement est la preuve que le bilinguisme est bel et bien réel au pays. Nous vous promettons que cette année sera meilleure que la précédente. Des efforts vont être redoublés », dit-elle.

Et Victor Mombakued Yewoh, délégué régional des enseignements secondaires du Sud-Ouest de noter : « Son Excellence, les populations du Sud-Ouest vous considèrent comme l’un d’elles. Nous vous promettons de tout faire pour que cette année scolaire soit une réussite ».

© CAMERPOST par Linda

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Cameroun : Ce que propose le Minesec pour la réussite de l’année scolaire 2017/2018 dans le Sud-Ouest"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mary Bolaji

Tsuip

DJOLLA MATHURIN

nous pensons que le problème à la crise anglophone est purement politique. soit entre autres solutions entreprises, il serait judicieux de donner l’antenne aux contestataires anglophones pour qu’ils disent véritablement aux camerounais ce qu’ils désirent ou ce qu’ils veulent.

wpDiscuz