Cameroun – Promote 2017 : le bilan !

Promote 2017, le bilan | Ph. CT

Promote 2017 est fini. Hier dimanche, 19 février 2017 était le dernier jour du Salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat ouvert le samedi 11 février dernier.

Pendant neuf jours, sur le site de l’événement (palais des Congrès de Yaoundé), on a vu la foule se masser dans les différents stands d’exposition aux architectures toutes aussi originales les unes que les autres. Les débats et communications organisés autour des thématiques d’actualité à l’instar de la politique fiscale ou encore de l’APE (Accord de partenariat économie, Ndlr) pour ne citer que ceux-là. Ils venaient chercher des partenaires pour étendre leur business, accroître leur portefeuille clients, vendre leurs produits, présenter de nouveaux services, se faire connaître, informer, sensibiliser, etc. Le millier d’exposants enregistré à cette 6e édition avait chacun un objectif précis à atteindre.

A l’heure du bilan, les réactions sont évidemment partagées. Entre ceux qui ont pu rencontrer les personnes souhaitées et d’autres qui ne sont que partiellement satisfaits pour des raisons diverses : mauvaise visibilité sur le site ou faible affluence dans leurs stands. Qu’à cela ne tienne, l’intérêt pour les entreprises de participer à un tel événement reste grandissant à en croire l’organisation. Il n’y a qu’à observer la courbe évolutive du nombre d’exposants depuis la première édition (748) jusqu’à la sixième qui vient de se refermer avec 1300 exposants. Plus important encore, la présence constante des entreprises étrangères dont la participation connaît elle aussi au fil des éditions, un accroissement. Un indicateur pour le gouvernement, de l’intérêt des investisseurs tant nationaux qu’étrangers à faire des affaires au Cameroun. Promote 2017 s’est certes achevé au palais des Congrès hier, mais les prolongations se poursuivent hors du site. Il s’agit principalement des rendez- vous d’affaires qui ont été confirmés pendant le Salon (600), de même que les rencontres B2B (5000) tenues sur le site. Les échanges engagés entre les participants de différents profils (entreprises et administrations publiques ou entreprises nationales et étrangères) vont se poursuivre jusqu’à la conclusion de partenariats ou la signature de bons de commande pour livraisons, selon les souhaits des uns et des autres.

Source : © Cameroon Tribune

Par Josiane TCHAKOUNTE

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz