Cameroun – Projet Nachtigal : la gestion de l’impact environnemental

La gestion de l’impact environnemental du projet Nachtigal | © Odilia Hebga/World Bank / Illustration
La gestion de l’impact environnemental du projet Nachtigal | © Odilia Hebga/World Bank / Illustration

L’aménagement hydroélectrique de Nachtigal, les plans d’actions environnementaux et sociaux ont fait l’objet d’un atelier de présentation mardi 19 juillet 2016 à Yaoundé.

Selon le secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’Energie, Manaouda Malachie, « des études montrent que le futur aménagement aura des impacts environnementaux et sociétaux limités, que les partenaires s’attacheront à compenser ».

En effet, les surfaces cultivées impactées sont de 42 ha pour la zone de barrage et de 120 hectares pour la ligne haute tension. Seuls cinq ménages seront à réinstaller sur l’ensemble de la zone déclarée d’utilité publique. Les terres agricoles de ces populations seront destinées au projet sur la base d’études ou d’inventaires réalisés au cours des 18 derniers mois. La compensation se fera financièrement ou par octroi des terres de remplacement pour la poursuite des activités agricoles.

Les exploitants de sable dans la Sanaga seront également accompagnés tout au long du projet par un emploi dans une nouvelle carrière de sable qui sera mise en œuvre dans le barrage ou par une conversion dans de nouvelles activités.

Selon le directeur général de la Nachtigal Hydro Power Company, Olivier Flambard, la mise en œuvre de ces plans débutera en septembre 2016.  L’atelier présidé par le ministre de l’Eau et de l’Energie a réuni les parties prenantes autour des acteurs du consortium.

Source : © CRTV

Par Eliane Marcelle Matsingoum

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz