Cameroun – Professionnalisation des enseignements : étudiants et ingénieurs désormais d’avantage impliqués dans la réalisation des grands travaux

Etudiants et ingénieurs désormais d’avantage impliqués dans la réalisation des grands travaux | © CT
Etudiants et ingénieurs désormais d’avantage impliqués dans la réalisation des grands travaux | © CT

L’accord cadre de partenariat entre le Ministère des travaux publics et le Ministère de l’enseignement supérieur  signé récemment à Yaoundé ambitionne d’impliquer les étudiants et autres chercheurs dans la réalisation des grands projets.

Désormais les institutions de l’enseignement supérieur seront pleinement impliquées dans la réalisation des grands chantiers à travers le pays. De manière concrète il s’agira pour le ministère des travaux public d’avoir recours à sa disposition les compétences que l’on retrouve au ministère des enseignements supérieurs.

Jacques Fame Ndongo le ministre camerounais de l’enseignement supérieur estime que : « les universités camerounaises gagnent dans la mesure où les étudiants pourront pratiquer la formation en alternance dans les amphis, les laboratoires et sur le terrain pour des stages pratiques. Quant au ministère des travaux publics, il aura à moindre coût des études mais aussi les cadres de ce département ministériel pourront à travers nos enseignants mettre à jour leurs compétences à travers des recyclages ».

Dans cette logique, Emmanuel Nganou Djoumessi le ministre camerounais des travaux publics estime que : « Le MINTP voudrait inscrire son action dans une démarche de planification des projets d’infrastructures. Nous sollicitons le ministère de l’enseignement supérieur pour préparer les projets conduire les études. Les bureaux d’études le font déjà mais c’est dans une logique de complémentarité pour aller plus vite ».

Il est également question de mieux adapter les formations aux réalités du terrain mais aussi de tenir compte des besoins réels du marché de l’emploi.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Cameroun – Professionnalisation des enseignements : étudiants et ingénieurs désormais d’avantage impliqués dans la réalisation des grands travaux"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Michael Nguefack Donfack

Belle initiative pour le professionalisme. Les professionnelles de la profession pour l emergence… non a l ignorence gouvernementale et son pessimisme . Oui a la formation et au test et a l integration

Ratus Tsanga

Pas besoin de faire tout une pub c’est mm surprenant que c n’était ps l cas

Auberlin Feudjio

Le negativisme vs a fait qw? Avec ce genre de pensée ns n’allons jamais avancer

Ratus Tsanga

U parle mm de quel négativisme. À quoi servait dc de créer l’école des travaux et toute cette masse d’argent qu’on y injecté?? Il faut raisonner sans l’émotionnel et l’euphorie

Rodolphe Djitta Baïssini

Et donc,etudiants et ingenieurs seront davantage performants.

Léonard Ondoa

Si c’est une école d’ingénieurs, plus besoin de parler de professionnalisation des enseignements. Un élève ingénieur est de fait un professionnel en devenir. La professionnalisation doit davantage s’effectuer dans les universités plutôt que dans les écoles de formation professionnelles.

Tajoudine Nsangou Mohamed

bel initiative

Celestin Megue

Il y’a très longtemps Nkrumah soutenait que théorie sans pratique est vide; et pratique sans théorie est ruine de l’âme. Vivement la pérennisation de ces actions

wpDiscuz