Cameroun – Produits de première nécessité : les marchés sont prêts les fêtes de fin d’année

Les marchés sont prêts les fêtes de fin d’année | Ph. © CT

Alors que les marchandises abondent sur les étals, les prix varient en fonction des demandes.

Rendu à quelques jours de la célébration des fêtes de fin d’année, les commerçants de la ville de Yaoundé s’activent pour satisfaire la clientèle qui afflue déjà devant les étals des grands marchés de la capitale (Acacia, Mfoundi, Mokolo, etc.)

Poulet

Le poulet de chair et les pondeuses sont disponibles sur les marchés. Les prix ont cependant grimpé, ces derniers mois, à cause de l’épizootie de la grippe aviaire qu’ont connu certaines localités du pays. D’après Jeannette Magne, revendeuse au marché Acacia (Yaoundé) les prix des poulets oscillent entre 2 800 F et 12 000 F selon le poids et le gabarit de la volaille.

Poisson

Que ce soit aux marchés du Mfoundi, Acacia ou au marché central de Yaoundé, les poissonneries sont bondées de toutes les variétés. Au marché du Mfoundi, le kilogramme de maquereau doré se vend à 900 F, le carton étant à 18 000 F en moyenne. Le kilogramme de bar frais coûte 2 500 F et celui du bar Calada, 1 300 F.

Bœuf

Les férus de la viande de bœuf seront certainement satisfaits. Car, le prix du kilogramme de bœuf a connu une légère baisse. Au marché Acacia, cette chair rouge sans os est passé de 3 000 F à 2 700 F tandis que celui avec os se vend à 2 300 F au lieu de 2 700 F. D’après Salifou Oumarou, boucher, l’abondance de bœufs serait à l’origine de la baisse des prix.

Porc

Les prix varient en fonction du poids de la bête. Les moyennes s’écoulent à 80 000 F, tandis que les gros porcs coûtent au moins 150 000 F. Le kilogramme, quant à lui, est vendu au marché Acacia de Yaoundé à 2 500 F. Le prix pourrait connaître une hausse durant les prochains jours, indique un revendeur, allant jusqu’à 3 000 F le kg.

Riz

Pas de pénurie de riz à l’horizon. Le prix varie sur le marché en fonction de la qualité. Le sac de 50 kg de riz simple coûte entre 15 000 F et 20 000 F. Le sac de 50 kg du riz parfumé s’écoule entre 23 000 et 35 000 F. Au détail, le kilogramme coûte selon les variétés entre 350 et 450 F. Le kilogramme de riz parfumé coûte entre 800 et 1 100 F tandis que le riz brisure coûte 500 F.

Plantain

La spéculation connaît une flambée depuis des mois. Les prix des régimes de plantain mûr oscillent entre 3 000 et 8 000 F selon la qualité et la grosseur du doigt. Au détail, les prix varient entre 500 et 1 000 F le tas de plantain mûr et entre 200 et 1 000 F le tas du non mûr.

Boisson

Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses dans les supermarchés et les grandes surfaces de la ville de Yaoundé. Les jus s’écoulent à 3 000 F la palette de 12 petits formats. Celui d’un litre se vend à 3 000 F la palette de six bouteilles. Les liqueurs sont également présentes dans les rayons.

 Source : © Cameroon Tribune

Par Assiatou NGAPOUT M.

Réactions

Rose Edith Maguimzem, commerçante : « Je me lève très tôt pour me ravitailler »

« Je revends les légumes et les féculents. En cette période de fêtes de fin d’année, je mets tout en œuvre pour réaliser de bonnes affaires, vu que la demande est supérieure à l’offre. J’ai mis de l’argent de côté pour acheter plus de marchandises et faire plus de bénéfices. Pour cela, je me lève très tôt pour me ravitailler auprès des bayam-sellam au marché Mokolo ».

Suzanne Kenebeni, mère de famille : « J’ai déjà commencé les emplettes »

« Grâce à l’argent que j’avais épargné à la cotisation, j’ai déjà commencé les emplettes pour les fêtes. Ceci pour ne pas être submergée à la dernière minute et subir l’inflation des prix. Actuellement, je suis venue acheter du poulet, le poisson et la viande de porc. Je me suis déjà ravitaillée en boisson. Il ne reste plus que le riz, le plantain et les pommes de terre que je compte acheter la semaine prochaine ».

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun – Produits de première nécessité : les marchés sont prêts les fêtes de fin d’année"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mengala Bessi Salamon

Ns pensons que les finances ont lu ceci

Hdjd Jdjxjd

On fait de no mieux

Teke Sylvain

Un fin d’annee en deuil.

wpDiscuz