Cameroun – Production sucrière : un monopole qui va si bien à la Sosucam – 29/01/2015

Photo d'illustration
Le monopole qui va si bien à la Sosucam. Photo d’illustration

Pour le compte de l’année 2015, la Société sucrière du Cameroun (Sosucam) table sur une production située entre 150 000 et 160 000 tonnes. Selon le site internet Journal du Cameroun, la filiale du français Somdiaa, ne devrait pas rencontrer de difficultés dans la commercialisation de ce sucre.

En effet,  la société n’a plus à craindre la concurrence du sucre importé qui autrefois  plombait ses résultats. L’interdiction des importations de la denrée ayant été décidée en août dernier par le gouvernement, la Sosucam se retrouve désormais en position de monopole au Cameroun dans un contexte où sa production ne parviendra pas à couvrir entièrement une demande qui varie entre 180 000 et 200 000 tonnes.

La compagnie qui retrouve donc des couleurs voit l’avenir de façon plus sereine et pense à augmenter de 40% sa capacité de production. Dans l’immédiat, elle mettra 35 000 tonnes de la denrée à disposition des Camerounais sur la période allant de février à mars.

Source : © Agence Ecofin

Par Aaron Akinocho