Cameroun : Pourquoi les prix du plantain flambent

Pourquoi les prix du plantain flambent | Illustration/DR
Pourquoi les prix du plantain flambent | Illustration/DR

Les régimes coûtent parfois jusqu’à 11.000 F dans les différents marchés de Douala.

Pour s’acheter un régime de plantain ces derniers jours à Douala, il faut s’être bien préparé, avoir le porte-monnaie bien fourni car les prix peuvent donner le tournis. Au marché de Bonamoussadi, dans l’arrondissement de Douala V, la ménagère trouvera difficilement des régimes à 2500 F.

Il faut en moyenne débourser 3000 F pour avoir un petit régime. Idem au marché Sandaga (dans le 1er arrondissement), censé ravitailler les autres marchés de Douala. Le prix du régime de plantain oscille entre 2500 F (si vous en trouvez) et 11000 F. Celui de 2500 ne représente pas grand-chose : au détail, le commerçant propose six doigts à 1000 F.

Paul-Henri E. et sa mère vendent du plantain dans cet espace commercial depuis plusieurs années. Pour eux, qui se ravitaillent à Bouba et Tombel dans la région du Sud-Ouest, l’un des grands bassins de production, le problème de la cherté actuelle vient de l’état des routes, de la forte présence d’étrangers (Equato-guinéens, Gabonais) dans la filière, mais aussi de violentes pluies qui sont une menace pour les cultures.

Madeleine T., la mère de Paul-Henri E, explique : « Depuis que les Equato-guinéens et les Gabonais ont découvert nos forêts, ils achètent directement dans les champs, en grande quantité et à des prix très élevés. Lorsque nous arrivons les cultivateurs veulent pratiquer les mêmes prix et nous sommes obligés à notre tour d’augmenter pour pouvoir gagner quelque chose ».

Cette conjonction de facteurs n’impacte pas que sur les prix du plantain, bien entendu, même s’il enregistre le renchérissement des prix le plus fort. Igname, macabo, patate etc. ne sont pas en reste question hausse.

Source : © Cameroon Tribune

Par Mireille ONANA MEBENGA

  • Faux hier le régime je l’ai acheté à 3000 fcfa

  • Comment pouvez vs dire ke c est faux ? Le prix du plantain a excessivement augmenté et ceci, j ignore encore les raisons. Cela dure depuis un bon moment

  • Vrai. Le plantain coûte déjà trop cher.

  • Tres vrai

  • Franchmt, ne raconté pas ds coneries, les prix ont pris ue vitesse ki nr dise pa sn nom

  • Le plantain est dvnu pr les riches, nanti u peut pa bouffer du plaintain mtn fo avoi du pognon ce tres chere, je me pose la kestions si ns som a letrangé ou chez ns mm o mboa

  • Manger de la banane alor.

  • Et c’est Mtn rare c’est Mtn o Gabon ke c’est versé wa

  • Un doigt de plantain á 200

  • CE PARCE QUE TOUT LES CULTIVATEURS SE SONT TRANSFORMER AU VENDEURS. LES VILLAGE SONT VIDE. PERSONE POUR CULTIVER. L’ÉTAT AUSSI NE VEUX PAS ENCOURRAGER LES GENS À RESTER DANS LE ZONES RURALES.

  • Les memes equatos et gabonais qui aiment chasser brutalement les camerounais..

  • C’est tout simplement parce que rien n’est organisé ni structuré. Une société d’État telle la Mideviv de l’époque collecterait les produits vivriers et maraîchers de partout dans les campagnes, ré conditionnerait et vendrait aux magasins spécialisés, bayam selam nouvelle version, restaurant et industries agro alimentaires. C’est simple et cette seule restructuration de la filiaire vivrière créerait des dizaines de milliers d’emplois, d’industries et favoriserait un développement soutenu de notre pays. Hélas les fonctionnaires montent les projets et les pilotent pendant des années sans résultats sur la misère des populations et on avance en reculant ‘ par derrière’. Comment le Plantin peut manquer dans un pays au climat soudano- équatorial? Le manioc, bref comment peut on être si pauvres avec des forets et savanes inexploitees, des enfants bandeaux et benskineurs en ville, des chômeurs déguisés au village buvant l’odontol et fumant le banga au lieu de travailler. Travailler les champs à Moloundou pour qui? Pour les gorilles et éléphants.

    • Marc Kaddouri

      Je dispose d’une capacité de 6000 plantains dans la région du Centre (Mbam).
      Je cherche des partenaires capables de venir au Champ prendre la production.
      Récolte Avril/Mai 2000 à 2500 régimes.
      Prix/Régime:2200 Fcfa au Champ.
      Route: praticable

  • Mm la banane coûte chere

  • Manger le Plantin est une affaire de PDG actuellement, c’est scandaleux et honteux pour des jeunes au pouvoir. Dans les années 60-75 voire 80 et même 90 manger le riz était facultatif dans tous les foyers mais aujourd’hui nous avons oublié nos aliments de base, le Plantin pour les bulu beti, le macabo pour les bassa, le maïs pour le mbamois et ouest etc nous sommes devenus des orientaux on mange le riz du premier au 31 décembre sauf Noël et nouvel an les fêtes pendant lesquelles nous mangions le riz comme aliment de lux.

  • C’est scandaleux. Même le machin (excusez moi le terme) qu’on jetait à Penja qu’on appelle banane Poyo est devenu l’or parce que l’on se rue vers ça. Une histoire qu’on mangeait le jour où l’on veut se faire plaisir du koki ou du kondré un samedi.

  • L’éssentiel de notre production est exporté vers des pays voisins qui la réexportent à leur tour. En retour le Cameroun importe le riz pour pallier à la carence dans la marmite du camerounais.

    • Marc Kaddouri

      Mers chers,

      Je dispose d’une capacité de 6000 plantains dans la région du Centre (Mbam).
      Je cherche des partenaires capables de venir au Champ prendre la production.
      Récolte Avril/Mai 2000 à 2500 régimes.
      Prix/Régime:2200 Fcfa au Champ.
      Route: praticable

  • Marc Kaddouri

    Mes chers,
    Je dispose d’une capacité de 6000 plantains dans la région du Centre (Mbam).
    Je cherche des partenaires capables de venir au Champ prendre la production.
    Récolte Avril/Mai 2000 à 2500 régimes.
    Prix/Régime: Négociable Fcfa.
    Route: praticable

  • Mukam Bertrand

    Bjr
    Je suis producteur de rejet en pépinière de banane plantain ( Variété diverse selon votre choix)
    Je cherche planteur pour achat et distribution

    E Mail: mukam47@yahoo.com

  • Mukam Bertrand

    Bravo Mr KADDOURI
    Votre travail est appréciable, contacter grossistes dans les marchés de DOUALA et YAOUNDE
    Vous me rendrez compte pour votre bonne affaire