Cameroun – Primes : 15 millions de FFCA pour chaque joueuse de l’Afrobasket 2015

15 millions de FFCA pour chaque joueuse camerounaise de l'Afrobasket 2015 | DR
15 millions de FFCA pour chaque joueuse camerounaise de l’Afrobasket 2015 | DR

Ces primes ont été payées mardi par l’Etat suite à de nombreuses réunions de crise.

A l’issue d’interminables réunions de crise, le consensus a enfin pu être trouvé. Les Lionnes du basket-ball ont reçu mardi de l’Etat camerounais, un montant de 15 millions de F chacune. Des primes dues après leur parcours à la 24e édition de l’Afrobasket dames ici même à Yaoundé (24 septembre – 3 octobre). Les protégées du sélectionneur Alain Zedong avaient en effet disputé, pour la première fois de l’histoire, une finale de championnat d’Afrique. Ce paiement intervient après une période de confusion. Entre vendredi dernier et hier matin, « nous avons reçu l’information qu’il avait été instruit de nous verser 15 millions F. A notre grande surprise, des personnes proposaient plutôt de donner 10 millions. Nous ne comprenions rien. Nous  sommes contentes d’avoir été écoutées, nous remercions toutes les personnes ayant contribué à la revalorisation de nos primes. Nous savons que l’Etat sort toujours vainqueur », a confié à CT, une joueuse. Des 12 joueuses présentes à cette compétition, seules neuf étaient encore à Yaoundé hier. Alexandria Miesha Blackshear, Ramsès Lonlack et Achiri Ade, elles, avaient rejoint les Etats-Unis et l’Espagne, en laissant des procurations.

Au cœur de cette querelle de près de deux semaines, les 40 millions F arrêtés comme primes sur le budget de la compétition : soit 2 millions F pour chacune des joueuses et 1,2 million pour les membres du staff technique et médical. Ces derniers avaient d’ailleurs accepté ce paiement. Contrairement aux Lionnes qui ont manifesté leur protestation, refusant de libérer les chambres de l’hôtel Mont-Febé où elles étaient logées. Plusieurs réunions ont au lieu avec le nouveau ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, avec cette fois une revalorisation de la prime à 5 millions. Une somme une fois de plus refusée par les joueuses qui demandaient le triple.

Il va falloir désormais tourner la page et se consacrer à nouveau sur le terrain puisque le statut de vice-champion d’Afrique a permis à Amina Njonkou, la capitaine, et ses coéquipières de décrocher une place pour le tournoi préolympique, qualificatif pour les Jeux olympiques 2016.

Source : © Cameroon Tribune

Par Angèle BEPEDE

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz