Cameroun : Prévision d’un budget en hausse de 11,8%

Alamine Ousmane Mey, ministre camerounais des Finances | Photo d'archives
Alamine Ousmane Mey, ministre camerounais des Finances | Photo d’archives

En dépit de l’effondrement des cours de l’or noir, le ministre des Finances du Cameroun, Alamine Ousmane Mey, projette un budget en hausse, à 4249,8 milliards de F CFA, afin de permettre notamment l’achèvement des grands projets structurants.

L’annonce a été faite par le ministre lors du conseil de cabinet du 29 octobre. Le montant de 4249,8 milliards de F CFA (environ 6,5 milliards d’euros), qui doit être validé par le président Paul Biya avant le dépôt du projet de loi de finances au parlement, est en augmentation de 503,2 milliards de F Cfa (+11,8%) par rapport au budget en cours d’exécution.

Cette hausse intervient malgré un cours du baril divisé par deux depuis mi 2014. Le Cameroun peut plus facilement se permettre cette liberté en raison d’une structure de recettes publiques plus diversifiées et moins dépendantes du pétrole que les autres pays de la Cemac.

« Ce budget visera non seulement à financer les charges de fonctionnement courant de l’Etat, mais surtout à garantir le parachèvement des projets structurants de première génération et ceux inscrits dans le plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance, ainsi que la construction des infrastructures nécessaires à la tenue des coupes d’Afrique des nations de football 2016 [féminine] et 2019 [masculine, ndlr] », indique le communiqué issu du conseil de cabinet.

Dans une circulaire en date du 13 août, Paul Biya avait publié les hypothèses devant présider à l’élaboration du budget 2016 : un taux de croissance du PIB de 6%, une production pétrolière quasi stagnante en valeur, un taux d’inflation de 2,8%, un déficit du solde budgétaire (hors dons) de 4,5% du PIB, un déficit du compte courant d’environ 4,3% du PIB.

Source : © Jeune Afrique

Par Omer Mbadi

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz