Cameroun – Presse: interdiction définitive du journal « La dépêche du Cameroun » – 28/02/2015

 Interdiction définitive d’un journal et suspension de 4 autres publications par la CNC. | Photo d'illustration
Interdiction définitive d’un journal et suspension de 4 autres publications par la CNC. | Photo d’illustration

Le journal La dépêche du Cameroun interdit définitivement. Suspension pour 6 mois du journal La nouvelle. Suspension temporaire de 3 autres publications, ainsi que leurs directeurs de la publication respectifs. Il s’agit des journaux Le Soir, Le Courier et Le Devoir.

Voilà les principales sanctions prises ce 25 février 2015 au Cameroun par le Conseil national de la communication (Cnc) réuni en sa 9ème session ordinaire. Cette fois-ci, l’organe de régulation a pris l’extrême sanction en interdisant une publication. Le journal La dépêche du Cameroun est sanctionné pour « pour le caractère grave, indécent, violent et injustifié des déclarations contenues dans ses publications ».

Une des stars de la radio à Yaoundé ne sera plus entendue pendant un moment. Martinez Zogo, animateur de l’émission matinale « Embouteillage » sur Amplitude Fm, est suspendu temporairement de l’exercice du métier d’animateur, en même temps que son programme qui devra s’arrêter. Motif avancé contre Martinez Zogo : « faute constitutive d’atteinte à l’éthique et à la déontologie professionnelle en matière de communication sociale ». L’une des curiosités concerne certaines suspensions dont la durée n’est pas indiquée.

En revanche, l’organe de régulation a abandonné les poursuites contre le quotidien Le Jour et de l’hebdomadaire L’Œil du Sahel qui faisaient l’objet d’une plainte initiée par le ministre chargé de mission à la présidence de la République, Paul Atanga Nji.

Source : © Agence Ecofin