Cameroun – Présidentielle 2018 : Et si la vie prenait un nouveau tour !

A quelques mois de 2018, année à laquelle sont supposées avoir lieu la Présidentielle, les Sénatoriales, les Législatives et les Municipales au pays, des Camerounais qui ont suivi avec un intérêt particulier la Présidentielle française 2017, pensent que le même schéma peut se produire au Cameroun.

Cabral Libii, leader du mouvement 11 millions d’inscrits sur les listes électorales

Les nouveaux visages

C’est une première fois que des candidats se déclarent pour la Présidentielle 2018. Des hommes peu connus sur la sphère politique, des candidats qui se démarquent de ceux les plus en vus. CAMERPOST fait un zoom sur ces jeunes candidats aux dents longues.

Il s’agit notamment de: Corentin Talla, Dieudonné Balla: le comédien qui en veut au gouvernement socialiste de Manuel Valls, Paul Eric Kingue, Bernard Njonga, Dr Pierre Alaka Alaka, Messanga Nyamding et Cabral Libii: le « Emmanuel Macron » camerounais.

S’agissant de ce dernier, à six jours de la clôture des inscriptions sur les listes électorales, Cabral Libii multiplie des descentes sur le terrain, des échanges avec les populations et une large sensibilisation.

Cabral Libii : Un jeune pas comme les autres

Même s’il déclare ne pas encore se prononcer sur sa candidature à la Présidentielle prochaine, il n’en demeure pas moins que ses faits et gestes disent le contraire. Cabral Libii Li Ngué, de son vrai nom, est jusque-là connu comme un brillant panéliste des chaînes de télévision au Cameroun, où il illuminait les débats de sa clairvoyance et de son étincelante intelligence.

Depuis quelques temps, des messages postés sur sa page Facebook font de lui un candidat à la prochaine élection présidentielle. A en croire ces messages, Cabral veut répondre à l’appel de nombreux de ses compatriotes qui l’interpellent à se porter candidat à cette élection, et dit ressentir le poids de cette responsabilité qui vient du peuple profond.

Son objectif est de faire enregistrer 11 millions d’électeurs d’ici à janvier 2018. Même si son projet de campagne reste inconnu, il a déjà décliné ce qui sera les grandes lignes de son action, qui en disent long sur sa vision politique, à savoir, intégrité, patriotisme, égalité des chances. A 37 ans, Cabral Libii concentre incontestablement sur sa personne les espoirs de nombreux jeunes Camerounais, au regard de la cote d’amour dont il jouit durant ses interventions médiatiques

Les anciens plus connus

En attendant que le Président de la République fixe le calendrier électoral, les jeunes sus-évoqués vont rivaliser d’adresse avec ceux des candidats déjà très connus. A l’instar de Garga Haman Adji de l’Alliance pour la démocratie et le développement, Kah Walla du Cameroon People’s Party, John Fru Ndi du Social Democratic Front, Maïgari Bello Bouba de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès, Maurice Kamto du Mouvement pour la renaissance du Cameroun.

Et bien sûr Paul Biya du Rassemblement démocratique du peuple camerounais dont les militants multiplient des motions de soutien et des appels à une nouvelle candidature de leur président national.

Ce qu’il faut pour un changement

Il ne suffit pas de déclarer sa candidature, de faire le tour des médias pour espérer remporter la victoire. Selon des politologues, pour que la jeune génération ait une chance de briguer le Palais d’Etoudi, il faut, selon Pr Claude Abe, Dr Guy Parfait Songue et Michel Kemfouet, des projets de société dignes du nom, se préparer au jeu politique, le maîtriser et contourner les obstacles mis en place par le régime au pouvoir et contenus dans les textes de la loi électorale.

Ceci dans la mesure où, « l’absence des projets de société, l’inexistence d’une démocratie participative, le système électoral fragilisé, l’impréparation à jouer le jeu politique sont jusqu’ici des facteurs relevés et qui pourraient à coup sûr assurer l’échec de l’opposition en 2018, importante année électorale au pays », expliquent les interlocuteurs interrogés il y a peu sur la question.

© CAMERPOST par Linda

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz