Cameroun : Présentation du « plan anti-crise économique » triennal au FMI

Le siège du Fonds monétaire international (FMI), à Washington, le 15 mai 2011. | Y. GRIPAS / AFP

Le gouvernement a présenté son « plan anti-crise économique » à une délégation du Fonds monétaire international (FMI) s’appuyant sur une période transitoire de trois ans (2017-2019), selon une communication faite mardi par le ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT).

Ledit plan, qui a été déroulé la veille au cours d’une séance de travail tenue la veille dans la capitale du pays, Yaoundé, met l’accent sur l’achèvement des projets structurants de première génération en cours d’exécution, l’accélération de la mise en œuvre des réformes structurelles dans les secteurs clés de l’économie locale.

Dans ses grandes lignes, il s’appuie aussi sur l’identification et la maturation des projets de deuxième génération, ainsi que l’accompagnement plus accru du secteur privé à travers l’octroi des appuis directs et la promotion des champions nationaux dans les secteurs où le pays dispose des avantages comparatifs.

La stratégie proposée par le MINEPAT au FMI prend en compte les orientations du chef de l’État Paul Biya, contenues dans son discours du 31 décembre 2016, ainsi que les avis du Fonds relatifs au risque d’emballement de la dette publique.

Le lancement des concertations avec l’organisme financier de Bretton Woods, qui se fonde sur les résolutions issues du sommet extraordinaire des chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), tenu à Yaoundé le 23 décembre dernier à Yaoundé, vise à accompagner le Cameroun, et la sous-région en général, dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur programme de redressement économique.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz