Cameroun : Des prélèvements effectués dans une ferme confirment la résurgence de la grippe aviaire à l’Ouest du pays

Marché du poulet à Bafoussam | Photo d'illustration
Marché du poulet à Bafoussam | Photo d’illustration

C’est officiel ! La grippe aviaire est de retour dans la région de l’Ouest du Cameroun, notamment dans le département de la Mifi. C’est ce que révèlent les analyses des prélèvements effectués dans la ferme du groupe Siprec, qui a subi d’importantes pertes sur son cheptel le 3 septembre 2016, apprend-on de bonnes sources.

La découverte d’environ 5000 poulets morts dans cette ferme, quelques jours seulement après la réouverture des marchés du poulet dans cette partie au Cameroun déjà frappée par une épizootie de grippe aviaire en mai 2016, avait de nouveau plongé les aviculteurs dans le désarroi. Les autorités locales ayant aussitôt, une fois de plus, décidé d’interdire le commerce du poulet dans le département de la Mifi.

Avec un cheptel de 2,8 millions de sujets, le département de la Mifi est le plus grand bassin de production de poulets de la région de l’Ouest, qui pèse elle-même 80% dans la production avicole camerounaise.

Cette résurgence de la grippe aviaire dans le pays va aggraver les pertes déjà enregistrées par l’ensemble de la filière lors de l’épizootie de mai 2016, lesquelles pertes sont officiellement estimées à plus de 10 milliards de francs Cfa.

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM