Cameroun : pour un plan de protection contre les inondations à Douala – 22/06/2015

Pour un plan de protection contre les inondations à Douala au Cameroun | DR
Pour un plan de protection contre les inondations à Douala | DR

L’Organisation des droits de l’homme et de la protection du citoyen (ODHPC) du Cameroun vient d’appeler les pouvoirs publics à l’élaboration urgente d’un plan de protection contre les inondations (PPCI) dans la métropole économique, Douala, à l’heure où cette cité connaît une désastreuse montée des eaux de pluie.

Ladite stratégie, selon cette organisation non gouvernementale, s’impose aux gestionnaires d’établissements ayant une mission de service public afin que cesse la «navigation à vue».

Le PPCI, insiste ce regroupement, vaut servitude d’utilité publique, s’impose aux autorisations de construire et doit être annexé aux plans locaux d’urbanisme des communes concernées.

La ville de Douala, avertit l’ODHPC, va traverser les moments les plus difficiles dans les mois et années à venir, suite aux phénomènes de réchauffement climatique marqués notamment par les fortes précipitations, les inondations, les glissements de terrain, l’érosion, les tempêtes.

Dans l’ensemble des 4 zones à haut risque y compris dans les îlots hors submersion, les constructions nouvelles devraient respecter des dispositions constructives et durables associant les acteurs sociaux.

Cette alarme intervient alors que Douala a connu, dans la nuit de vendredi à samedi et selon plusieurs témoignages, les pires inondations de ces 50 dernières années, obligeant plusieurs habitants à trouver refuge au sommet des immeubles et dont l’étendue des dégâts n’a pas encore été établie.

Ville sablonneuse au relief plat baignée par le fleuve Wouri, cette cité est également en proie à une urbanisation anarchique, à un manque criard de politique d’aménagement et d’assainissement régulièrement décrié par les organismes spécialisés.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz