Cameroun – Poteaux électriques défectueux : Une pétition adressée à Eneo

Les citoyens du quartier Makepe 1 Missoke, dans l’arrondissement de Douala 5ème sont en colère. Réunis au sein d’une association nouvellement créée, ils ont décidé de saisir l’entreprise en charge de la distribution de l’électricité au Cameroun.

Cameroun : Poteaux électriques défectueux: Une pétition adressée à Eneo

Ras-le-bol

« Eneo nous avons assez des coupures intempestives et des variations de tension » ; « Améliorez la qualité du service à Makepe Missoke », « A qui sert l’entretien des compteurs ? », « Venez remplacer les poteaux pourris et les transformateurs défectueux », « Nous ne souhaitons pas ça et nous ne voulons plus vivre dans la peur » ; « Nous avons assez des poteaux qui tombent et des câbles qui trainent sur les toitures ».

Tels sont les messages brandis il y a quelques jours dans les quartiers de Makepe 1 Missoke. Et qui traduisent le ras-le-bol des populations. Voilà qui justifie la pétition adressée aux responsables d’Eneo Cameroon. « Par cette pétition, nous voulons faire comprendre que de nombreux habitants se sentent concernés par le problème et nous voulons demander à Eneo d’améliorer l’offre en électricité dans notre quartier» souligne Lobe Kala Charles Rigobert, président de l’association « On Est Ensemble ».

Il ajoute : « l’état des installations laisse à désirer. Nous avons besoin dans l’urgence des équipes techniques pour régler les cas les plus visibles et dangereux afin d’éviter une catastrophe ». Cette association a été créée en novembre 2016 puis légalisée en juin 2017. A en croire les membres, elle œuvre à promouvoir l’éducation à la citoyenneté des populations, le développement socio-économique et culturel de ses membres, la lutte contre l’insalubrité, le désordre urbain, le chômage et la pauvreté.

Eneo sensibilise

Du côté d’Eneo (Energy of Cameroon), nous apprenons qu’en effet, il y a eu de fortes perturbations sur le réseau qui ont entraîné les coupures. Toutefois, « les populations doivent être rassurées que tant qu’on n’a pas annoncé  qu’il y a délestage, c’est que les coupures ou moments d’instabilité sur le réseau sont à résoudre et demandent une réhabilitation », font savoir les cadres d’Eneo.

Ils ajoutent : « ça peut être dû aux travaux d’urgence. Les citoyens doivent aussi suivre la lecture des communiqués. Et quand il y a un problème particulier dans tel ou tel quartier, ils doivent signaler ».

© CAMERPOST par Linda

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz