Cameroun : poteaux défectueux surcharge des équipements, source principale des délestages – 30/04/2015

Joël Nana Kontchou, directeur général de la société de production de l'électricité The Energy of Cameroon (ENEO).
Joël Nana Kontchou, directeur général de la société de production de l’électricité The Energy of Cameroon (ENEO).

Les poteaux bois défectueux et la surcharge des équipements de distribution représentent près de 50% de la cause des perturbations et coupures enregistrées au Cameroun, selon les services techniques de l’opérateur Eneo.

Cette question est considérée comme «un point crucial» de la qualité de service, avec un parc de plus d’un million et un taux d’imperfection touchant plus de la moitié des installations.

Concessionnaire de la fourniture d’électricité dans le pays depuis le 23 mai 2014, Eneo indique avoir hérité de 40% d’ouvrages de distribution des lignes surchargés, causant la perte de plus de 600 transformateurs de distribution par an, «entre autres du fait de la fraude et du vandalisme».

«Nos principaux équipements sont pour l’essentiel au-delà de leur capacité», a confirmé mardi le directeur général de l’entreprise, Joël Nana Kontchou, lors de l’inauguration de la centrale à gaz de secours de Logbaba (Littoral), d’une capacité de de 50 mégawatts supplémentaires.

Face à l’ampleur de la tâche, l’opérateur annonce un plan d’action consistant en l’amélioration du rendement de l’usine de poteaux bois de Bafoussam (Ouest), à encourager les entreprises locales à augmenter leur production en respectant les standards de qualité et à réparer les poteaux dont l’état n’est pas encore critique, avec un objectif de 4000 en moyenne par mois.

Eneo a engagé, pour l’année en cours, un budget d’investissement de l’ordre 37,5 milliards FCFA dont 20,5 milliards consacrés au renouvellement et à la modernisation des ouvrages de distribution d’énergie.

Filiale du fonds d’investissement britannique Actis, l’opérateur a signé avec le gouvernement camerounais des accords portant sur la reprise de la Société nationale d’électricité (SONEL) et de ses démembrements à hauteur de 56%, dont le concessionnaire était jusque-là l’américain AES Corporation.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz