Cameroun – Port Autonome de Douala : Emmanuel Etoundi Oyono fait son come-back officiel

Emmanuel Etoundi Oyono fait son come-back officiel au Port Autonome de Douala | DR
Emmanuel Etoundi Oyono fait son come-back officiel au Port Autonome de Douala | DR

Les spéculations sont allées bon train plusieurs mois après le départ du Directeur Général du PAD pour raison sanitaire. Certains prétendaient qu’il avait pris la fuite. Que non ! Le patron est bel et bien revenu dans la capitale économique et il a repris ses fonctions.

Bien que visiblement amaigri, Emmanuel Etoundi Oyono n’a pas manqué de prendre part mardi le 22 mars 2016 à la double cérémonie de remise du certificat Iso 9001 : 2008 au Port autonome de Douala et la diffusion solennelle du manuel des procédures. C’est sans doute sa première sortie officielle depuis son retour au bercail, en présence du Ministre des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo’o. Ce dernier lui a d’ailleurs souhaité la bienvenue « après avoir passé plusieurs mois à l’étranger pour cause de maladie », a lancé le Mintransports.

Le Directeur général du Pad fait ainsi son come-back officiel au moment où le Conseil d’administration tenu à Yaoundé le 11 décembre 2015 avait nommé le Directeur général adjoint, Charles Michaux Moukoko Njoh, au poste de DG par intérim du Pad. Rappelons que onze jours seulement après, le titulaire du poste, Emmanuel Etoundi Oyono était arrivé au pays avant de repartir. Par la suite, il est rentré au Cameroun et a définitivement repris son poste « en catimini », diront certains observateurs sous cape. Camerpost a remarqué la joie de ses collaborateurs qui l’ont salué avec une salve d’applaudissements mardi dernier. De l’avis de ceux-ci : « nous sommes très heureux du retour du boss. Il est parti en mission, de là il est tombé malade et a saisi le conseil d’administration. Il n’a jamais été remplacé», confient sous anonymat quelques subordonnés.

Ces derniers rapportent que tout a été fait en application du statut du Pad et de la  loi du 5 décembre 1999 portant règlement et fonctionnement des sociétés publiques et para publiques. Les textes, en effet, stipulent qu’en cas d’empêchement du Directeur général, le conseil d’administration ayant constaté la situation, doit, selon les textes, nommer un intérimaire pour une durée de 6 mois. « Et c’est ce qui a été fait au Pad le 11 décembre dernier. Maintenant, il n’y a point de doute sur ce qui va suivre. Car, selon les lois supra, le Dg Etoundi Oyono reprend ses fonctions sans aucune autre formalité. Il n’a jamais été remplacé en tant que Dg du Pad.  Nous en sommes heureux surtout pour toutes ses actions entreprises jusqu’ici en vue de l’épanouissement de son personnel et de la bonne marche de l’entreprise », réitèrent les employés.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa