Cameroun : les populations inquiètes après le sommet des chefs d’Etats de la zone CEMAC

Les populations inquiètes après le sommet des chefs d’Etats de la zone CEMAC | © CAMERPOST / Augustin Tacham

C’est un climat d’incertitude qui prévaut à Yaoundé. Les populations sont soupçonneuses une semaine à peine sortie du sommet extraordinaire des chefs d’État de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Elles redoutent la mise en œuvre des mesures annoncées notamment les ajustements structurels.

Au terme du sommet extraordinaire des chefs d’État de la Cemac tenu dans la capitale camerounaise, le 23 décembre dernier, 21 résolutions ont été prises. Parmi elles, le franc CFA ne sera pas dévalué dès les 5 janvier prochain comme cela circulait comme une traînée de poudre dans l’opinion. Pour le président congolais présent aux assises de Yaoundé, les moins démunis seront protégés « Les mesures seront dures. Mais il faut aussi dire que les mesures ne seront pas prises en défaveur des couches les plus défavorables de nos populations. Nous devons tenir compte aussi des questions sociales » a-t-il laissé entendre.

Mais une chose reste, c’est que l’année 2017 sera une année difficile pour les populations de la sous-région Afrique centrale.

© CAMERPOST par Augustin Tacham