Cameroun – Pont sur le Logone : Les études techniques en examen

Les études techniques en examen au pont sur le Logone | Illustration/DR
Les études techniques en examen au pont sur le Logone | Illustration/DR

Le comité bilatéral Tchad/Cameroun réuni depuis mardi à Yaoundé pour faire le point sur l’état d’avancement du projet.

Il reste encore trois étapes majeures avant le démarrage des travaux de construction du pont sur le Logone et de ses aménagements connexes. L’ouvrage de 600 m doit relier la ville de Yagoua au Cameroun à celle de Bongor au Tchad pour renforcer les échanges entre les deux pays. Mais avant de le bâtir, il faut passer par la validation des études techniques, la recherche de financements auprès de bailleurs de fonds et la sélection des entreprises adjudicataires. « Nous avons engagé, l’année dernière, la phase d’études d’avant-projet sommaire de l’ouvrage et des voies de raccordement. La position du pont a été validée par les délégations tchadiennes et camerounaises. A la suite, nous avons réalisé des expertises complémentaires. Nous allons présenter nos travaux d’avant-projet pour la validation des études techniques de cet ouvrage », a expliqué Guillaume Benayoun, ingénieur des ouvrages d’art à Egis Cameroun. La troisième session du comité bilatéral Tchad/Cameroun de pilotage du projet de construction du pont sur le Logone ouverte hier à Yaoundé planchera sur la question, le dossier technique étant quasiment terminé.

A l’ouverture des travaux, le secrétaire général du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), co-président du comité bilatéral de pilotage, Jean Tchoffo, a indiqué que les travaux vont permettre de faire l’état de la mise en œuvre des recommandations formulées lors des deux dernières sessions du comité tenues en février et juin 2015. Lors de ces dernières rencontres, le comité a recommandé au secrétariat technique d’initier chez les bailleurs de fonds identifiés pour accompagner le gouvernement dans la réalisation des travaux, une requête conjointe de financement. Parmi eux, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque islamique de développement (BID), la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et le Fonds international pour le développement agricole (FIDA). C’est que, le coût des travaux de construction du pont sur le Logone est évalué à 76 milliards de F tandis que celui des travaux de contournement de la ville de Yagoua est estimé à 14 milliards de F. Une fois les partenaires financiers engagés, « on pourra lancer le dossier d’appel d’offres pour la réalisation du pont. Nous espérons que d’ici deux ans, nous pourrons avoir cet ouvrage », a signalé Jean Tchoffo. Les travaux du comité prennent fin jeudi.

Source : © Cameroon Tribune

Par Marilyne NGAMBO TCHOFO

  • Mais c pas le logone ici

  • Il le faut vraiment.nous avons des sérieux problèmes pour rallier Kousséri via mora et waza pour aller chez nous et visiter nos parents.la route est impraticable, il faut 7 à 8 heures de route pour maroua-kousséri (260 km).