Cameroun: Plusieurs morts dans un double attentat-suicide dans le nord du pays

boko_haram_attentat-suicide

Au moins sept personnes ont été tuées et une vingtaine blessées dimanche 13 septembre au matin au Cameroun, dans un double attentat-suicide à Kolofata, ville de la région de l’Extrême-Nord, régulièrement visée par les islamistes nigérians de Boko Haram.

« Les premières informations en notre possession font état de neuf morts [dont les deux kamikazes] et d’une vingtaine de blessés », a fait savoir sous couvert d’anonymat un responsable de l’armée, qui précise bien qu’il s’agit d’un « bilan provisoire ».

Force régionale conjointe

Outre des attentats, Boko Haram mène régulièrement dans cette région des opérations meurtrières de harcèlement des forces de sécurité camerounaises.

Une Force d’intervention conjointe multinationale (Multinational Joint Task Force, MNJTF), à laquelle doivent participer le Bénin, le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad, a été mise en place pour mieux coordonner les efforts des différentes armées, qui agissaient jusque-là en ordre dispersé. Cette force régionale a son siège à N’Djamena et doit compter huit mille sept cents militaires, policiers et civils.
Le Cameroun a prévu de déployer deux mille soldats supplémentaires dans l’Extrême-Nord. Vendredi, le général de brigade camerounais Bouba Dobekreo a été officiellement installé à la tête du premier secteur de cette force à Mora (Extrême-Nord).

Source: Le Monde.fr avec AFP

  • bientôt la fin

  • Chaque chose à une fin paix aux âmes des disparus, prompt rétablissement aux blessés, compassion aux familles durement éprouvées, courage aux frères de l’extrême nord et aux forces de défense et de sécurité,

  • Paix aux âmes qui ne reverront pas cette terre et que le tout Puissant leurs réservent une meilleurs surprise de joie.