Cameroun : Plus de 6000 emplois crées par les TIC

Minette Libom Li Likeng, ministre camerounais des postes et télécommunications | DR
Minette Libom Li Likeng, ministre camerounais des postes et télécommunications | DR

Le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC) a permis la création de plus de 6000 emplois directs et quelque 500 000 emplois indirects au cours de ces quinze dernières années, a-t-on appris lundi auprès du ministère des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL).

Il s’agit là, du plus grand pourvoyeur d’emplois du secteur tertiaire du pays, avec environ 50 pour cent des postes pourvus par les entreprises commercialisant les biens et services.

La création de ces emplois découle notamment de la « démocratisation » de la téléphonie mobile, avec plus de 18 millions d’abonnés selon l’Agence de régulation des télécommunications (ART) alors que le pays compte actuellement quatre opérateurs dans le secteur.

De l’avis des observateurs, les TIC apportent une valeur ajoutée indéniable à l’économie camerounaise, quand on sait que le renouvellement l’ année dernière de la licence d’exploitation des firmes ORANGE et MTN (Mobile telephon network) l’an pour une durée de 15 ans a rapporté 150 milliards de francs CFA à l’Etat, soit 75 milliards de francs CFA par opérateur.

Les deux opérateurs qui opèrent sur le segment de la téléphonie mobile depuis la libéralisation de ce secteur vers les années 2000 ont été rejoints par les firmes NEXTELL de droits vietnamiens et l’opérateur public historique la Cameroon telecommunications (CAMTEL).

L’une des activités les plus visibles étant la création de « call box » des milliers de personnes y gagnent leur pain quotidien non seulement dans les zones urbaines, mais également dans les zones rurales.

Selon des analystes, la loi de finance 2016 votée par le parlement et promulguée par le chef de l’Etat instituant le paiement d’une taxe de 2 pour cent sur les tarifs de communication démontre que ce secteur est en friches qu’il peut apporter davantage au raffermissement de l’économie camerounaise.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz