Cameroun : Plus de 36 milliards FCFA pour l’approvisionnement en eau potable de Yaoundé – 19/03/2015

Un camion-citerne de la Camwater ravitaillant les habitants du quartier Nkolndongo à Yaoundé. | © Menphil
Un camion-citerne de la Camwater ravitaillant les habitants du quartier Nkolndongo à Yaoundé. | © Menphil

Le gouvernement camerounais, la Société générale de France et la Société import-export des Etats-Unis ont signé, mercredi, deux conventions de financement d’un montant total de 36,110 milliards FCFA dédiés à un programme d’approvisionnement en eau potable de la capitale, Yaoundé, a constaté APA sur place.

Les projets visés devraient permettre, en phase d’urgence, de porter l’offre à 205.000 mètres cubes pour une ville en proie à l’assèchement régulier des robinets.

En effet, en dépit des efforts et promesses des autorités, Yaoundé reçoit à peine 150.000 mètres cubes quotidiens du précieux liquide pour un déficit actuellement estimé entre 300.000 et 400.000 mètres cubes/jour.

Début 2014, le ministère de l’Eau et de l’Energie annonçait que la capitale allait à très court terme recevoir quotidiennement 25.000 mètres cubes supplémentaires d’eau potable, pour apporter un début de solution aux éternelles pénuries.

Cette annonce intervenait après des essais de mise en eau de la station de la Mefou, réhabilitée grâce à un apport financier de 58,5 milliards FCFA de l’Agence française de développement (AFD).

La période d’essai devait alors durer deux mois avant le plein régime, devant permettre de porter le supplément d’approvisionnement à 50.000 mètres cubes/jour.

A plein régime, et en comptant avec d’autres stations déjà opérationnelles dans la ville, l’apport de l’usine réhabilitée devait, estimait-on alors, permettre de porter l’approvisionnement à 150.000 mètres cubes/jour pour une cité qui compte quelque 2 millions d’habitants.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz