Cameroun : Plus de 350 pédiatres et personnels paramédicaux à la découverte d’une formation médicale en ligne

Des pédiatres à l’école d’une formation continue en ligne | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

Lors d’un congrès annuel organisé par la Société camerounaise de pédiatrie (Socaped) et qui vient de s’achever à Buea, plus de 350 pédiatres et personnels paramédicaux des services de pédiatrie et de maternité ont fait une découverte. Il s’agit du le programme de post-grade en nutrition pédiatrique de l’Université de Boston. Lequel a été présenté par l’Institut Nestlé Nutrition pour l’Afrique. Une organisation dédiée à l’amélioration des compétences des professionnels de la santé et des scientifiques en matière de nutrition et santé.

CAMERPOST a relevé à en croire le département de la Communication Institutionnelle et des Affaires Publiques de Nestlé que le programme de post-garde est « une formation médicale continue en ligne qui vise à renforcer les capacités des professionnels de la santé en nutrition pédiatrique ». La formation en question couvre des modules comme le rôle de la nutrition pour une croissance optimale et l’immunité ; comprendre les exigences diététiques et nutritionnelles chez l’enfant ; ou encore la prévention et gestion des cas de sous-nutrition et des carences en micronutriments. « Les modules sont adaptés à l’environnement d’exercice des pédiatres. Avec le soutien de l’Institut Nestlé Nutrition pour l’Afrique, cinq pédiatres camerounais ont suivi avec succès le programme en 2016 », fait-on savoir.

Ce qui réjouit le Pr Pierre Fernand Tchokoteu, président de la Société camerounaise de pédiatrie. « La contribution du secteur privé au renforcement des capacités des acteurs de la santé est une initiative salutaire. Nestlé Cameroun, à travers l’Institut Nestlé Nutrition pour l’Afrique, apporte un soutien important au renforcement des capacités des professionnels de la santé. Nous ne saluerons jamais assez les efforts de cette entreprise dont le positionnement en tant que leader dans le domaine de la nutrition, de la santé et du bien-être est une réalité », indique le compatriote qui avance qu’avec l’appui de l’Institut, « nous allons continuer à sensibiliser les professionnels de santé sur le lien étroit entre une bonne alimentation dès la conception et la prévention des maladies non transmissibles à l’âge adulte ».

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

PARTAGER