Cameroun : plus de 12 millions de moustiquaires imprégnée à distribuer aux populations – 27/04/2015

André Mama Fouda, le ministre camerounais de la Santé. Photo: Services du Premier ministre, portail du gouvernement
André Mama Fouda, le ministre camerounais de la Santé.
Photo: Services du Premier ministre, portail du gouvernement

Une opération de distribution de plus de 12 millions de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) contre le paludisme aux populations débute en juin prochain au Cameroun, a-t-on appris ce lundi auprès du ministère de la Santé publique.

Financée à hauteur de 51 milliards FCFA par le Fonds mondial de lutte contre le paludisme, la tuberculose et le sida, ladite campagne s’étalera jusqu’en 2017 à travers toute l’étendue du territoire.

Avec plus de 4000 décès enregistrés en 2014, sur une population de quelque 22 millions d’âmes, le paludisme constitue la première cause d’hospitalisations et de mortalité au Cameroun, les zones les plus touchées étant les régions sahéliennes de l’Extrême-Nord et du Nord.

Face à la situation, le président Biya a décidé, en 2011, d’instaurer la gratuité du traitement du paludisme simple pour les enfants de moins de 5 ans.

En mi-août de la même année, 2011, était lancée une campagne nationale intitulée «KO palu» et destinée à distribuer gratuitement plus de 8,6 millions de MILDA, d’un coût total de 34 milliards FCFA et dont une bonne partie était financée par les partenaires au développement.

Toujours est-il que l’organisation non gouvernementale For Impact in Social Health (FIS), dans un rapport publié l’année dernière, avait déploré une mauvaise distribution des MILDA à travers le pays ainsi qu’une politisation de la lutte contre la maladie.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz