Cameroun – Playlist : X-Maleya présente son 5ème album

X-Maleya présente son 5ème album | © Twitter
X-Maleya présente son 5ème album | © Twitter

Le groupe a présenté son cinquième album au cours d’une conférence de presse hier à Yaoundé. Une maturité assumée. « Playlist », le cinquième album des X-Maleya sort sous le couvert de leur maison de production : XM Music. Une étape franchie avec sérénité par le trio qui revient en ce début d’année 2016 avec un opus de 15 chansons aux rythmes variés. La présentation officielle de ce nouvel album s’est déroulée hier à Yaoundé. Conférence de presse, oui, mais show-case aussi. Et comme morceaux choisis, Roger, Auguste et Hais ont servi, avec Ruben Binam Bikoi au piano, une version douce de « Doumba », le titre vitrine de leur « Playlist », rendu public en octobre dernier. Au cours du live, les journalistes et les invités ont également découvert « Pitié » et un brin de « Georgette ».

La « Playlist » des X-Maleya est une sélection des envies et des courants musicaux des trois hommes. Une porte ouverte à l’exploration. En langue bassa, en français comme en anglais, l’oreille ne se braque pas, aussi bien pour les chansons dansantes que pour les ballades. Plutôt hip hop à leurs débuts (même si Hais n’hésite pas à renchérir sur quelques titres avec des couplets rap), les X-Maleya ont grandi au fil des années, et osent même des styles peu familiers sur cet album. Les trois artistes posent leur voix sur des territoires inhabituels, entre reggae pour « Habibti », afro-beat avec « Achagacha » et du rn’b entre autres avec « Plus haut ». Si cette prise de risque plutôt réussie permet de découvrir les X-Maleya sous un nouveau jour, des chansons au rythme makounè nous resituent tout de suite dans leur paysage artistique. Et ces artistes qui n’ont jamais caché leur attachement au Seigneur, concluent l’album avec une louange.

L’autoproduction de dernier produit des X-Maleya a fait l’objet de quelques préoccupations au cours de la rencontre avec la presse. Une grande première pour le groupe qui a sorti ses quatre précédents albums sous le couvert d’autres producteurs. « Notre premier album « Exil » a été produit par « Alizés Equateurs », le deuxième par la même maison et nous-mêmes, les troisièmes et quatrièmes albums par « Empire » de Pit Baccardi », rappelle Roger Samnig, avant d’ajouter : « ce sont des choix qu’on fait en fonction des opportunités qui se proposent à nous. Cette fois-ci c’est XM Music, la prochaine se fera peut-être avec un autre label. Qui sait ? », pour expliquer la production indépendante de « Playlist ». Afin de faciliter l’accès à leur nouvel album, le prix du CD reste à la portée de tous. Il coûte 1000 F et sera disponible dès aujourd’hui dans de nombreux points de vente sur l’ensemble du territoire national. Pour info, le groupe annonce le remake du concert à l’Olympia le 16 juillet prochain pour les fans du pays, et une tournée nationale.

Source : © Cameroon Tribune

Par Monica NKODO