Cameroun – Plan d’Urgence Triennal : 15 milliards de FCFA pour un hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique

15 milliards de FCFA pour un hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique à Bafoussam | © CAMERPOST / Hakim ABDELKADER / Illustration

La cérémonie de pose de la première pierre au eu lieu en début de semaine à Bafoussam, capitale régionale de l’Ouest. Et, c’est le ministre de la santé publique, André Mama Fouda en personne qui l’a présidé.

La région de l’Ouest tient désormais son hôpital de référence. Le lancement des travaux de construction de cet autre Hopital Gényco-Obstétrique et pédiatrique a eu lieu en début de semaine à Bafoussam.

La cérémonie

La maquette de cet important ouvrage a été dévoilée au ministre par des ingénieurs en charge de sa réalisation. La cérémonie de la pose de la première pierre marque ipso facto, le lancement des travaux de construction de l’infrastructure hospitalière à NKuekong, une banlieue de la capitale régionale de l’Ouest du pays. Prenant la parole le ministre de la santé André Mama Fouda a présenté à l’assistance la genèse du projet « Le président de la République a décidé d’un Plan d’Urgence triennal (PUT). Une enveloppe globale de 150 milliards a été affectée à la santé », a indiqué le ministre Mama Fouda. Le ministre a ajouté que la dotation de 150 000 FCFA entre dans un vaste plan de dotation du pays d’infrastructures et autres, relevant du département de la santé.

Pour l’essentiel souligne le ministre, chaque centre hospitalier aura une enveloppe de 15 milliards. Sur le site, le ministre a expliqué la nécessité pour les pouvoirs publics de voir les travaux avancer normalement. Selon le ministre André Mama Fouda, l’urgence, c’est de voir les activités de cet hôpital se déployer lors de la prochaine Coupe des Nations de Football. Le membre du gouvernement déclare que « Nous nous réjouissons du fait que les travaux démarrent et nous sommes donc maintenant dans la perspective du chronogramme arrêté- à savoir que en aout 2018 cet hôpital va être réceptionné par le ministère de la santé publique. C’est un hôpital de référence en vue de la Can 2019 ». 

Fonctionnalités

Un hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique comprend de nombreuses disciplines, toutes consacrées à la santé et au bien-être de la femme en dehors de la grossesse ou pendant la grossesse et l’allaitement. La gynécologie se divise en plusieurs branches. L’obstétrique est la surveillance du déroulement de la grossesse et de l’accouchement. La gynécologie proprement dite a pour objet, le diagnostic et le traitement des maladies de l’appareil génital et du sein (maladies sexuellement transmissibles, maladie de l’utérus, de l’ovaire), le dépistage des cancers gynécologiques par frottis et la mammographie en collaboration avec la radiologie, la prise en charge du traitement de la stérilité, la régulation des naissances et le trouble de la ménopause.

Pour le plan d’urgence

Prévu pour la période 2015-2017, le Plan d’Urgence triennal est doté d’une enveloppe totale de 925 milliards de francs Cfa. Ce projet vise à accélérer la croissance économique dans le pays et à améliorer les conditions de vie des populations. Ce PUT s’articule autour des chantiers comme l’agriculture, l’élevage, l’immobilier, la santé, les infrastructures routiers, l’adduction d’eau potable et l’éclairage public. La santé publique s’en tire avec 150 000 milliards de FCFA.

© CAMERPOST par Augustin TACHAM