Cameroun : Peter Agbor Tabi est mort

Peter Agbor (au centre), secrétaire général adjoint de la présidence de la République | DR
Peter Agbor (au centre), secrétaire général adjoint de la présidence de la République | DR

Le secrétaire général adjoint de la présidence de la République est décédé mardi à Paris des suites de maladie.

On le savait malade depuis quelque temps. Le Pr. Peter Agbor Tabi, secrétaire général adjoint de la présidence est décédé mardi à Paris des suites de maladie à l’âge de 65 ans. Né à Mamfé dans le département de la Manyu, région du Sud-ouest, Peter Agbor Tabi a fait ses études primaires dans son département d’origine avant de rejoindre le lycée bilingue de Buea. C’est en 1971 qu’il s’inscrit en Lettres bilingues à l’université de Yaoundé. Il passera en outre une année de stage linguistique à l’université de Dijon en France où il obtient le certificat d’études françaises en 1972. En 1975, il est diplômé de lettres bilingues (français-anglais) et il s’envole vers les Etats-Unis d’Amérique où il s’inscrit à l’Institut des Relations internationales de l’université de Caroline du Sud. Il y obtient successivement un Master’s degree et un Ph.D en relations internationales en 1978 et 1982.

Lorsqu’il revient au Cameroun, il enseigne à l’Institut des Relations internationales du Cameroun (IRIC) dont il devient le directeur adjoint en 1984. Quatre ans plus tard, il est promu à la tête de cette institution. En 1991, le Pr. Agbor Tabi est nommé chancelier de l’université de Yaoundé. Il sera d’ailleurs le dernier à occuper cette fonction jusqu’en 1993 lorsqu’intervient la réforme de l’enseignement supérieur qui voit la naissance d’autres universités au Cameroun. Il est nommé recteur de l’université de Yaoundé I. Il est ensuite promu ministre de l’Enseignement supérieur, poste qu’il occupera du 21 juillet 1994 au 7 septembre 1997. Le 30 juin 2009, il est nommé secrétaire général adjoint de la présidence de la République. Poste qu’il a occupé jusqu’à son décès survenu hier. Membre du Comité central du RDPC, il était par ailleurs président du conseil d’administration de l’université de Yaoundé II-Soa.

Source : © Cameroon Tribune

Par Jean Francis BELIBI