Cameroun : Perspectives heureuses pour le secteur des télécoms

Cameroun : Perspectives heureuses pour le secteur des télécoms

Le taux de croissance annuel moyen des abonnements mobiles au Cameroun devrait augmenter de 7% entre 2017 et 2021 avec des ajouts nets de 6 millions d’abonnements, selon une enquête publiée mercredi par l’équipementier Ericsson.

Dans ce rapport intitulé «Paysage du marché des télécoms au Cameroun», la firme d’origine suédoise précise que les abonnements GSM (Groupe spécial mobile) diminueront de 20% au profit de ceux du W-CDMA (Wideband Code Division Multiple Access) et de la LTE (Long Term Evolution), qui augmenteront respectivement de 17% et 71%.

S’agissant du marché des opérateurs, le sud-africain Mobile Telecommunications Network (MTN), avec 53,6% de parts de marché actuellement, devrait voir cette hégémonie menacée en 2021 (44,6%) par Nexxtel, dont les stratégies agressives de tarification devraient augmenter sa part de marché de 11,6% aujourd’hui à 15,0% dans 5 ans.

Quant au concurrent direct du leader actuel, le français Orange qui revendique 34,7% de parts de marché, son développement devrait le situer à 37,0% à l’horizon 2021 cependant que la société publique Cameroon Telecommunications (Camtel) passera de 0,1% aujourd’hui à 1,9% dans la même période.

A juin 2016, Ericsson note que le taux de pénétration de la voix était d’environ 90%, les revenus des données ayant augmenté de 30% en taux de croissance annuel moyen, ceux tirés des services ont diminué de 3% au cours de la période cependant que la “voix” a chuté de 6%.

Avec 43% de la population ayant 14 ans et moins, et 56% de la population a entre 15 et 64 ans, une grande population jeune créera un marché potentiellement important pour les services de télécommunications/technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le pays, alors que l’économie continuera de croître.

Ericsson prévoit également une forte croissance des revenus des données des opérateurs provenant de divers services, toute chose qui pourrait stimuler les revenus globaux des opérateurs.

Les stratégies de tarification agressives de tous les opérateurs présentent toutefois un risque élevé pour la croissance du revenu moyen par utilisateur, l’augmentation de l’investissement et l’utilisation subséquente des services 4G (haut débit), dans tout le Cameroun, ont le potentiel pour augmenter le revenu moyen par utilisateur à moyen terme, car les applications à forte intensité de données prennent une part plus importante du trafic réseau monétisable.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz