Cameroun – Personnes atteintes du VIH/Sida : Des experts évaluent le processus de décentralisation de la prise en charge

Dépistage du VIH/Sida | Photo d'illustration
Dépistage du VIH/Sida | Photo d’illustration

À l’initiative du ministère de la santé publique, la décentralisation de la prise en charge des personnes atteintes par le VIH est évaluée à Yaoundé.

Il s’agit en réalité de faire le point sur le projet de décentralisation par le tutorat de la prise en charge du traitement des personnes touchées par le VIH/Sida. C’est un projet débuté en 2008 avec un budget d’environ 4 milliards de Fcfa sur financement du fond du Contrat pour le Désendettement et le Développement le C2D. L’idée était de permettre aux personnes atteintes par le virus de trouver facilement leur traitement sans subir de longues distances.

Dans cette logique, les formations sanitaires périphériques ont été régulièrement approvisionnées en médicaments. Il a en outre été question de former le personnel à la prise en charge des personnes infectées par le VIH. 2016 marque la fin du projet, mais avant il est question d’une évaluation afin d’en déterminer l’impact réel. De l’avis d’André Mama Fouda le ministre camerounais de la santé publique, le bilan est largement positif aujourd’hui. « Les malades n’ont plus besoin de venir dans les grandes villes pour avoir accès à leur traitement…la discrimination et la stigmatisation sont ainsi réduis ».

Dans le cadre des financements C2D il est désormais question d’envisager d’autres pistes. « Il faut continuer dans d’autres domaines notamment la mortalité maternelle et infantile mais aussi le traitement et la prise en charge  des hépatites » préconise André Mama Fouda.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz