Cameroun : Les personnels scolaires à l’école des changements climatiques à Douala

Mobilisation à Douala en prelude à la Cop 22 pour lutter contre le changement climatique | © CAMERPOST / Linda Mbiapa
Mobilisation à Douala en prelude à la Cop 22 pour lutter contre le changement climatique | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

En prélude à la Cop 22 qui se tiendra du 7 au 18 novembre 2016 au Maroc, le Réseau africain pour l’Education au développement durable (Raedd) organise un atelier sur les personnels scolaires à l’école des changements climatiques pour Douala, ville durable à l’horizon 2025, avec le partenariat technique de la délégation régionale du Minepded. Une forte mobilisation des enseignants est attendue ce vendredi 21 octobre au Lycée technique de Koumassi.

Selon Solange Ngouh, coordonnatrice exécutive du Raedd cette initiative intervient au moment où « la Raedd sera présente à la Cop 22 car elle a obtenu une labellisation du comité de pilotage marocain ». Au menu du grand-rendez-vous, des échanges sur les axes suivants : management des écoles et lutte contre les changements climatiques ; Douala, ville durable à l’horizon 2025 : quelles perspectives pour les changements climatiques ; gestion des déchets dans la perspective de l’économie circulaire ; la capitalisation des engagements et dispositions réglementaires : où en est-on ?

Il a été également rapporté à CAMERPOST, que les approches de la lutte contre les changements climatiques vont être débattues par des climatologues. Au registre de ces approches : l’adaptation, atténuation et résilience aux changements climatiques ; l’éducation ; la gestion écologique du matériel informatique. Tous des axes qui vont rentrer dans le sillage des engagements éco responsables Cop 22. A ce propos, au niveau des achats et alimentation, il est recommandé de prendre en compte les critères environnementaux et sociaux dans le choix des fournisseurs et producteurs locaux et régionaux ; privilégier les produits locaux et de saison ; évaluer correctement les quantités de nourriture pour éviter le gaspillage ; assurer une alimentation saine ; proposer des objets issus de l’artisanat et à base de matériaux recyclables et réutilisables, etc.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa