Cameroun : le personnel soignant du CHU en grève

Le personnel soignant du CHU en grève | © CT
Le personnel soignant du CHU en grève | © CT

Le non-paiement de trois mois d’arriérés de salaire et de certains avantages dus, à l’origine de ce mouvement d’humeur depuis mercredi dernier.

C’est le service minimum depuis hier au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Yaoundé. Seuls les malades hospitalisés, les femmes en travail et les accidentés reçoivent des soins. Et pour cause ! Le personnel soignant de cette formation sanitaire observe depuis mercredi dernier un arrêt de travail. Le non-paiement de salaires des mois de juin, juillet et août, de quatre mois d’arriérés de quotes-parts (les 30% de recettes réalisés par un employé) d’avril à juillet et la non-production des états des sommes dues relatives à la dette sociale qui s’élèverait à quatre milliards de F CFA, sont entre autres raisons qui expliquent ce mouvement d’humeur.

Selon le représentant des syndicats nationaux des personnels soignants et médicaux sanitaires du CHU, Clément Mballa, c’est suite au silence de l’administration au sujet des éclaircissements demandés dans une correspondance datée du 8 août dernier que le personnel de cette institution a décidé d’observer un arrêt de travail dès le 24 août 2016. D’après un responsable de cette structure, « les salaires mensuels ne sont pas payés par le CHU, mais par la subvention de l’Etat qui n’a pas été perçu depuis quelques mois. Par contre, nous avons à notre niveau commencé à payer les quotes-parts du mois d’avril mercredi dernier ». Pour rétablir l’ordre et permettre aux employés de rentrer dans leurs droits, notre source rassure que pour l’instant, le directeur général du CHU est en pourparlers avec la tutelle financière, le ministère des Finances afin que les salaires soient virés au personnel.

Source : © Cameroon Tribune

Par Assiatou NGAPOUT M.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz