Cameroun : Le personnel du collège Vogt s’arrime aux TIC

Le personnel du collège Vogt s’arrime aux TIC | Illustration/DR
Le personnel du collège Vogt s’arrime aux TIC | Illustration/DR

Une centaine d’apprenants en informatique et gestion des projets ont reçu leurs attestations de fin de formation au collège François-Xavier Vogt jeudi dernier à Yaoundé. Ils ont été formés dans le cadre de l’opération MINJEF 2035, dont l’objectif est d’outiller de milliers de personnes en informatique. La cérémonie de remise de ces parchemins a été présidée par le Représentant-résident de l’Institut africain d’Informatique (IAI), Armand Claude Abanda, et en présence du principal du collège François-Xavier Vogt, le père Jean Hervé, parrain de la promotion. Pour cette première cuvée, les apprenants, tous personnels dudit collège, ont été formés en traitement de textes, à l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux, ainsi qu’à l’entrepreunariat. Durant deux mois, ces apprenants ont été remis à niveau en matière des TIC dans leur domaine : l’éducation. « Nous voulons que ces enseignants soient « android » comme leurs élèves. C’est mon apport à ce collège qui m’a tout donné», a expliqué Armand Claude Abanda, lui-même ancien élève du collège.

Pour la plupart des apprenants, cette formation vient à point nommé. A en croire le père Jean Hervé, l’enseignement aujourd’hui doit s’adapter à l’évolution technologique. « Les enseignants peuvent enrichir leurs cours à travers des recherches sur le Web. Tout n’est pas dans les livres. Certains cours nécessitent des projections vidéos et des présentations sur Powerpoint», a-t-il précisé.

Même constat pour tous les enseignants de cette cuvée d’apprenants baptisée « Promotion Jean Hervé ». Par la voix du président de l’Association du personnel du collège Vogt, Christian Etamè, ils ont loué cette initiative et ont souhaité d’autres formations. D’ailleurs le représentant-résident de l’IAI a annoncé que les portes de son institution sont ouvertes à tous. Par ailleurs, Armand Claude Abanda a offert à chaque apprenant du collège Vogt, un exemplaire de son roman intitulé : «Fils de prélat».

Source : © Cameroon Tribune

Par Prosper LOUABALBE