Cameroun – Pédophilie : Un directeur d’école suspendu pour attouchements sur mineurs à Douala

Des élèves et leur enseignant dans une salle de classe au Cameroun | Illustration/ DR
Des élèves et leur enseignant dans une salle de classe au Cameroun | Illustration/ DR

En fuite depuis quelques temps, l’ancien directeur de l’école publique de Nyalla, Nkolmbong II a été épinglé suite aux plaintes des parents.

99 jours pour le voleur, un jour  pour le patron, a-t-on coutume de dire. Cet adage populaire, le redoutable pédophile qu’était le directeur de l’école publique de Nyalla, Nkolmbong II, l’a appris à ses dépends. Le pot aux roses apprend-on a été découvert suite à une plainte déposée par une parente d’élève.  Sylvie Téclaire, la plaignante  explique que sa fille lui a confié que le directeur lui avait demandé de lui faire « des bisous sur les joues moyennant la somme de 100 F Cfa ».  Courroucée par la confession de sa fille, la maman a tôt fait de saisir les enseignants de cette école publique le 4 novembre 2015. L’enquête qui a été ouverte juste après, a amené les langues à se délier sur les agissements de cet enseignant d’une quarantaine d’années, arrivé dans cet établissement scolaire en 2013.

Des multiples déclarations des plaignants, il en ressort que le directeur pédophile avait un faible pour les adolescentes âgées de 8 à 12 ans. Sans vergogne et mue par un vil instinct libidineux,  il s’adonnait à ces pratiques honteuses et immorales dans son bureau. A l’évidence, ce bourreau avait un même et unique mode opératoire. Celui-ci consistait « à faire venir ses victimes dans son bureau et à leur promettre de l’argent pour des baisers et autres… », Explique un parent d’élève ulcéré par de tels agissements perpétrés par un éducateur. « C’est vraiment scandaleux ce que nous vivons. Si ceux à qui nous confions nos enfants pour être éduqués se transforment en leurs bourreaux, cela est vraiment grave »,  déclare indigner Jean Guibala, un parent d’élève.

Depuis l’éclatement de cette affaire de pédophilie c’est une psychose qui gagne de nombreux géniteurs qui disent avoir de plus en plus peur pour leurs enfants. Au sujet de l’affaire qui défraie la chronique en ce moment à l’école  publique de Nyalla, Nkolmbong II, un collectif de parents d’élèves victimes des actes obscènes et immoraux du directeur en cavale s’est constitué et a d’ailleurs déposé une plainte contre le directeur pédophile au commissariat du 16ème arrondissement à Douala. Saisis au sujet de cette affaire, les responsables de l’éducation de base pour la région du Littoral n’ont pas manqué de relever leur indignation face à de tels pratiques qui n’honorent pas le corps enseignant. Ces derniers soulignent d’ailleurs que le directeur incriminé dans cette affaire de mœurs a été remplacé par un autre qui a même déjà pris ses fonctions.

 

© CAMERPOST par Joyce Nzoukou

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz