Cameroun : Le pays devrait compter plus de 29,4 millions d’ habitants en 2025 (rapport)

Le Cameroun devrait compter plus de 29,4 millions d' habitants en 2025 | © CAMERPOST / Augustin TACHAM
Le Cameroun devrait compter plus de 29,4 millions d’ habitants en 2025 | © CAMERPOST / Augustin TACHAM

La population du Cameroun, actuellement de quelque 23,6 millions d’âmes, devrait se situer à plus de 29,4 millions en 2025 selon un rapport publié vendredi par l’Institut national de la statistique (INS).

Réalisées à la demande du Ministère de la Santé publique, les projections démographiques confirment en tête des régions les plus peuplées l’Extrême-Nord, et le Sud dans l’autre sens.

Dans le même ordre d’idées, les métropoles économique et politique du pays, Douala et Yaoundé, qui renferment plus d’un cinquième de la population totale du pays, devraient voir leur population, aujourd’hui estimée à 2,9 et 2,8 millions d’âmes, augmenter à l’horizon 2025 respectivement pour se situer à 3,8 et 3,7 millions d’habitants.

Le Cameroun est caractérisé par un niveau de fécondité encore élevé entre 15 et 19 ans et qui augmente rapidement entre 20 et 34 ans, selon l’INS, le taux brut de natalité étant pour sa part resté presque stable depuis un quart de siècle (39‰ en 1991, 36‰ en 2014).

L’indice spécifique de fécondité (ISF) est ainsi passé de 5,0 enfants par femme en 2004 à 4,9 enfants par femme en 2014.

S’agissant du niveau de la mortalité des enfants, il demeure encore élevé au Cameroun, bien qu’on ait observé, en dehors de la mortalité post-néonatale, une baisse de tous les indicateurs de mortalité infantile entre 1991 et 2014.

A l’inverse de la mortalité infantile, celle de la mère a enregistré une hausse entre 1991 et 2011, les résultats des différentes enquêtes démographiques et de santé (EDS) indiquant que le nombre de décès maternels pour 100.000 naissances vivantes est passé de 430 pour la période 1989-1998 à 669 pour la période 1998-2004, pour atteindre 782 entre 2004 et 2011.

Selon l’INS, l’espérance de vie à la naissance par sexe au niveau national, de 53,4 pour les hommes et 57,1 pour les femmes en 2005, devrait se situer respectivement à 57,1 et 60,6 en 2025.

Au chapitre du flux des sorties du Cameroun, enquête menée entre 2000 et 2005 révèle qu’en moyenne 47.000 individus ont quitté le pays chaque année au cours de la période étudiée, alors que la population immigrante était évaluée à 482.132 individus et que le ratio du solde migratoire par rapport à la population observée en 2005 se maintiendrait sur la période de projection.

© CAMERPOST avec © APA