Cameroun : Paul Biya reçoit Samantha Power, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’Onu

Paul Biya reçoit Samantha Power | © PRC
Paul Biya reçoit Samantha Power | © PRC

Une forte délégation accompagnait, mardi au palais de l’Unité, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’Onu, Elle comprenait des responsables du département d’Etat américain et l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Michael Stephen Hoza. L’entretien entre le président et son hôte a duré près de deux heures d’horloge.

Face à la presse, l’invitée du chef de l’Etat a évoqué l’existence de liens solides entre le Cameroun et les Etats-Unis. Les voies et moyens permettant de les renforcer ont été explorés. Au plan sécuritaire notamment où Washington est déjà engagé aux côtés de notre pays contre Boko Haram, Samantha Power a évoqué la vision de son pays dans la conduite de cette guerre pour que la Cameroun bénéficie durablement du soutien des Etats-Unis. A son avis, l’intervention militaire à elle seule ne pourrait pas permettre de venir définitivement à bout de Boko Haram. Il faudrait travailler en équipe dans la sous-région pour vaincre l’insécurité. Etant entendu qu’un pays tout seul ne pourrait y parvenir. D’où la nécessité d’une mutualisation des efforts. Cette vision rencontre celle du chef de l’Etat. Celui-ci déclarait en effet, le 8 janvier 2015, face au corps diplomatique accrédité à Yaoundé : « A menace globale, riposte globale. Telle devrait être la réponse de la communauté internationale et notamment de l’Union africaine et de nos organisations régionales. »

L’ambassadrice des Etats-Unis à l’Onu insiste par ailleurs pour que les différents partenaires évoluant sur le terrain de lutte contre l’insécurité respectent les droits de l’homme. Son pays tient aussi à ce que les populations vivant dans les zones affectées ne se sentent pas délaissées par le gouvernement. Les personnes déplacées à cause des exactions des terroristes devront, dans cette optique, bénéficier de toutes les attentions des autorités locales.

Harmonie

Il est nécessaire que la société civile soit partie prenante dans cette lutte contre le terrorisme, selon l’hôte du chef de l’Etat. Se félicitant de ce que la société civile est active au Cameroun, à travers un nombre d’important d’Ong, d’associations et de syndicats, elle encourage un dialogue permanent avec les politiques et le gouvernement, comme voie incontournable pour qu’il y ait une harmonie dans le pays. Elle a également échangé avec son hôte sur la promotion d’une culture de libertés : liberté de presse et liberté d’expression, pour les « voix des Camerounais soient entendues ». Samantha Power déclare que le chef de l’Etat s’est montré ouvert par rapport à toutes ces propositions.

Les changements climatiques ont été également été abordés pendant l’audience. L’ambassadrice des Etats-Unis à l’Onu constate que le chef de l’Etat est préoccupé par ces cours d’eau qu’il voit tarir, le Lac Tchad qui ne cesse de se dessécher, le désert qui avance et par tous les autres effets des changements climatiques sur l’écologie et l’économie de la sous-région. Elle annonce la signature d’un accord, jeudi à New-York au siège des Nations unies, sur la question, le Cameroun y ayant délégué son ministère des Relations extérieures. Avec l’espoir qu’après les engagements pris par les Etats, l’an dernier à Paris, lors du sommet sur le climat, cet accord soit mis rapidement en œuvre.

Le chef de l’Eta a élevé son hôte à la dignité de Grand officier de l’ordre de la Valeur. L’audience s’est achevée par un échange de cadeaux. Samantha Power a été accueillie à son arrivée sur le perron du palais, sur tapis rouge, par le directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Martin Belinga Eboutou.

Source : © Cameroon Tribune

Par Monda Bakoa

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Cameroun : Paul Biya reçoit Samantha Power, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’Onu"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Blaise Fon

I Thanks the USA for

Blaise Fon
wpDiscuz