Cameroun : Paul Biya reçoit au Palais de l’Unité les Vœux de Nouvel An – 08/01/2015

Le Chef de l’Etat, S.E. Paul BIYA, a reçu ce jeudi, 8 janvier 2015, au cours d’une cérémonie séparée, les vœux de Nouvel an du corps diplomatique accrédité au Cameroun et ceux des membres constitués nationaux. © PRC
Le Chef de l’Etat, S.E. Paul BIYA, a reçu ce jeudi, 8 janvier 2015, au cours d’une cérémonie séparée, les vœux de Nouvel an du corps diplomatique accrédité au Cameroun et ceux des membres constitués nationaux. © PRC

Le Chef de l’Etat, S.E. Paul BIYA, a reçu ce jeudi, 8 janvier 2015, au cours d’une cérémonie séparée, les vœux de Nouvel an du corps diplomatique accrédité au Cameroun et ceux des membres constitués nationaux.

C’est le corps diplomatique, composé des Ambassadeurs et Hauts-commissaires ainsi que des représentants des organisations internationales, qui a ouvert ce ballet de vœux au Palais de l’Unité. S’exprimant au nom de ses pairs, le doyen du corps diplomatique, l’Ambassadeur d’Algérie au Cameroun, TOUFIK MILAT, a salué les efforts méritoires accomplis par le Cameroun au plan politique, économique et social. Le diplomate algérien a exprimé le soutien de la communauté internationale au Chef de l’Etat dans la lutte contre le terrorisme de Boko Haram.

Répondant aux vœux du corps diplomatique, le Président de la République a brossé un tableau peu reluisant de la situation internationale en 2014 marquée par « la multiplication des foyers de tension et des conflits armés » notamment au Moyen-Orient, en Europe et en Afrique. Paul BIYA a aussi jeté un regard rétrospectif sur l’économie mondiale qui a manifesté des signes de reprise dans certaines régions du monde, sans que l’on puisse pour autant parler de la fin de la crise.

Le Chef de l’Etat s’est appesanti sur « l’intensification des attaques de Boko Haram »  dans la région de l’Extrême-Nord et les mesures prises pour juguler cette menace terroriste tant sur le terrain qu’au plan législatif et réglementaire.  C’est dans ce contexte qu’il est revenu sur la loi contre le terrorisme adoptée récemment par le parlement. « Cette loi a été saluée par l’immense majorité du peuple camerounais qui en comprend le bien fondé », a-t-il souligné. Bien plus, le Chef de l’Etat  a  insisté sur « le caractère global » de la menace terroriste. « Ceux qui ont tenté d’asservir le Mali,  ceux qui s’en prennent périodiquement à notre territoire national, ceux qui probablement ont influencé certaines factions en Centrafrique et ceux qui ont créé le chaos en Somalie poursuivent les mêmes objectifs : établir leur pouvoir sur la bande sahélienne de l’Atlantique à l’océan Indien et y installer leur régime obscurantiste impitoyable. »

Face à cette menace globale, la riposte ne peut être que globale, relève encore le Chef de l’Etat. Aussi, a-t-il interpellé l’Union Africaine et les organisations régionales. Pour le Président BIYA en effet, « la menace que représentent les djihadistes, Boko Haram et autres Shebabs, ne pourra être levée que par une mobilisation internationale. » Pour terminer, le Chef de l’Etat a remercié les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni,  la Chine, la Russie et l’Allemagne de leur soutien au Cameroun.

Source : © PRC