Cameroun : Paul Biya limoge le commandant de la base aérienne 101 de Yaoundé – 13/05/2015

Le président Paul Biya a limogé le commandant de la base aérienne 101 de Yaoundé | © PRC
Le président Paul Biya a limogé le commandant de la base aérienne 101 de Yaoundé | © PRC

L’information est tombée le mardi 12 mai 2015. Le commandant de la base aérienne 101 de Yaoundé a été limogé par le Président de la République, Paul Biya. Il lui est reproché une certaine indélicatesse dans la gestion des dons destinés aux forces de défense et aux populations dans le cadre de la lutte contre la secte Boko Haram.

La gestion des dons en faveur des soldats déployés au front dans le cadre de la lutte contre la secte Boko Haram, vient de faire sa première victime. Le Chef de l’Etat a signé un décret qui limoge le commandant de la base aérienne 101. Cette unité relève de la région militaire interarmées n°1. De nombreux organes de presse avaient tirée la sonnette d’alarme faisant état d’un commerce illicite autour des divers produits issus des dons en faveur des forces de défense engagées dans la lutte contre la secte Boko Haram. Des sources proches du dossier confirment en effet qu’un vaste réseau crée au sein de cette base a détourné une bonne partie de ces dons pour les revendre dans des supers marchés et autres grandes surface. Suite à des dénonciations, le Chef de l’Etat avait instruit qu’une enquête soit diligentée afin de faire la lumière sur cette affaire. Les conclusions de cette enquête désormais sur la table du Président de la République, justifieraient la récente décision de limogeage. La liste des personne impliquées dans cette sordide affaire serrait bien longue et impliquerait de nombreux militaires. Très en colère, le Président de la République aurait instruit que des sanctions exemplaires soient infligées aux coupables. Ces personnes pourraient répondre de leurs actes dans les tous prochains jours devant le tribunal militaire. Il importe de souligner que La base aérienne servait d’entrepôt pour les dons avant leur acheminement vers la région de l’extrême nord. C’est le colonel Martin Claude Owona qui en assurait la responsabilité en sa qualité de commandant de la dite base. Il était en poste depuis deux mois seulement. Il est donc remplacé par le colonel Mvondo Menyengue Alfred. Cette prompte réaction du Chef de l’Etat traduit sa ferme volonté de voir l’effort de guerre de tous les camerounais, être géré dans la transparence. C’est sans doute pourquoi il a instruit le ministre des finances de procéder à l’ouverture d’un compte spécial dans les livres du trésor afin de recevoir les dons en numéraire. Le Chef de l’Etat en ensuite crée un comité interministériel ad hoc chargé de la gestion des dons destinés aux populations et aux forces défense dans le cadre de la lutte contre Boko Haram. Ce comité est présidé par le ministre de l’administration territoriale René Emmanuel Sadi.

© CamerPost – Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz