Cameroun : Quand Paul Biya gracie Lydienne Yen Eyoum

Me Lydienne Yen Eyoum graciée | Archives/DR
Me Lydienne Yen Eyoum graciée | Archives/DR

Le président de la République, Paul Biya a signé un décret ce lundi 4 juillet 2016, libérant l’avocate du joug des 25 ans d’emprisonnement ferme.

Rappelons que depuis 2010, les Nations unies ont estimé que l’arrestation et la privation de liberté de Lydienne Yen Eyoum étaient “arbitraires”. Le groupe de travail de l’Onu auteur de cet avis, avait alors demandé au Cameroun de prendre les mesures “pour remédier au préjudice matériel et moral” subi par l’avocate franco-camerounaise.

Incarcérée à la prison de Kondengui en 2010, celle-ci avait été condamnée en septembre 2014 à 25 ans de détention pour détournement de fonds public. « Il n’y a pas eu notification des motifs de l’arrestation et (…) la détention provisoire a dépassé les délais légaux », expliquait en ce temps le groupe d’experts, dans un document daté du 9 juin 2015. Quoiqu’il en soit, Me Lydienne Yen Eyoum est désormais libre.

Source : © CRTV

Par Dieudonné Zra