Cameroun : La passation des Marchés publics en ligne opérationnelle

La passation des Marchés publics en ligne opérationnelle | Crédit photo : Christian Happi / Illustration
La passation des Marchés publics en ligne opérationnelle | Crédit photo : Christian Happi / Illustration

Depuis janvier dernier, le MINMAP a publié huit appels d’offres en ligne. Même si les entreprises les consultent régulièrement, aucune n’a encore souscrit à travers ce canal.

Il est désormais possible pour des opérateurs économiques de consulter la liste des marchés publics et souscrire via Internet. C’est que le ministère des Marchés publics (MINMAP) a rendu son portail électronique opérationnel.

« Depuis janvier dernier, les entreprises peuvent accéder aux informations relatives aux appels d’offres et aux conditions de soumission à travers notre site publiccontract.com ou encore marchespublics.cm », a relevé Jacques Ayé’e, chef de la division des systèmes d’information au MINMAP.

Actuellement, huit appels d’offres sont publiés sur la plateforme technologique du MINMAP, appelée Cameroon online electronic procurement system. Même si l’application enregistre beaucoup de vues, aucun soumissionnaire n’a encore postulé par ce canal. A la réalité, il subsiste une crainte relative à la sécurisation de leur dossier de soumission. « Beaucoup ont peur que leur offre soit consultée et plagiée par d’autres soumissionnaires », déplore Jacques Ayé’e. Mais on apprend qu’au niveau du MINMAP, il est prévu une clé de sécurité « Pki ». « Elle est constituée de codes. Elle est accessible au niveau de l’ANTIC à 20 000 F et garantit la confidentialité des offres des soumissionnaires pendant un an », explique Jacques Ayé’e.

Fruit d’un partenariat Cameroun-Corée, l’e-procurement vise à alléger les procédures de passation des marchés. Il a ceci d’avantageux qu’il permet de gagner en temps tout en barrant la voie à la corruption. Lancé il y a deux ans, le projet a effectivement vu le jour en janvier. D’après les informations recueillies au MINMAP, la mise sur pied de cette application a été précédée par une phase d’imprégnation et de formation du personnel qui a effectué des stages en Corée. Face au faible taux de fréquentation de la plateforme e-procure ment, le MINMAP a résolu d’après Jacques Ayé’e de mettre gratuitement la clé à la disposition des entreprises et autres opérateurs économiques. Il est aussi prévu des campagnes d’information et de sensibilisation pour susciter l’intérêt autour de cette innovation technologique.

Source : © Cameroon Tribune

Par Michèle FOGANG