Cameroun : Ouverture par Monseigneur Jean Mbarga de l’Année Sainte à Yaoundé

Ouverture de la Porte Sainte à Yaoundé | © RV
Ouverture de la Porte Sainte à Yaoundé | © RV

Dans l’Archidiocèse de Yaoundé, Monseigneur Jean Mbarga a célébré une messe pontificale au cours de laquelle il a procédé à l’ouverture de l’année de la miséricorde dans tout le diocèse. Cette cérémonie était marquée par l’ouverture et le passage de la Porte Sainte de la Cathédrale Notre Dame des Victoires dans la matinée ; et de la Basilique Marie Reine des Apôtres de Mvolyé en fin d’après-midi.

Avant l’ouverture de la Porte de la Cathédrale Notre Dame des Victoires, l’Eucharistie prévue à 9h00 (heure de Yaoundé) a débuté à l’extérieur. Sobre et solennelle, la cérémonie était constituée de la célébration de la parole et de la lecture de la bulle d’indiction de l’année de la miséricorde, Misericordiae Vultus. Le reste de l’assemblée le vivait dans un esprit de recueillement à l’intérieur de l’église qui avait fait son plein, tandis que l’équipe de liturgie : les enfants de chœur, les lecteurs, l’équipe pastorale de la Cathédrale entourait le président de la cérémonie. Rythmée par la litanie des saints, la procession s’est avancé vers la Porte Sainte. Elle a été bénie puis de l’extérieur, l’Archevêque de Yaoundé l’a ouvert, d’après les indications du cérémonial de l’événement et selon ce qui convient aux édifices Cathédrales. Malgré la discrétion de son emplacement, à l’aile gauche à l’arrière de l’église, sous le deuxième clocher, la Porte Sainte de l’Année de la Miséricorde de la Cathédrale de Yaoundé ne passe pas inaperçue.

La même cérémonie a eu lieu à 16h00 (heure de Yaoundé) à la Basilique Marie Reine des Apôtres de Mvolyé. L’ouverture de la porte était précédée par des vêpres solennelles présidées par Mgr Jean Mbarga, Archevêque de Yaoundé. La messe quant à elle était présidée par l’Archevêque de Bangui (République Centrafricaine), Mgr Dieudonné Nzapalainga, qui a procédé à l’ouverture de la Porte Sainte. L’Archevêque de Yaoundé, conformément au décret qu’il a rendu public et dans lequel il donne les orientations de la célébration de l’Année de la Miséricorde dans l’Archidiocèse, a indiqué les principales actions qui doivent être menées au cours de cette Année Sainte décrétée par le Saint Père, Année Sainte qui donne l’occasion de se repentir. Les actions, indiquées par Mgr Jean Mbarga sont notamment : la suspension de la dot, la pratique de la charité, la remise des dettes, la lutte contre la corruption.

Source : © Radio Vatican