Cameroun : Ouverture officielle ce lundi du Siarc 2016

Ouverture officielle ce lundi du Siarc 2016 | Illustration/DR
Ouverture officielle ce lundi du Siarc 2016 | Illustration/DR

Le rendez-vous des artisans du Cameroun et d’ailleurs s’est ouvert au public depuis le week-end. Les visiteurs se sont déjà fait une idée des produits exposés.

Le Cameroun en miniature. C’est l’image que reflète le parc d’exposition de Tsinga, site du Salon international de l’artisanat du Cameroun (SIARC). Centre, Sud, Est, Nord-Ouest, Extrême-Nord, Adamaoua, bref, toutes les régions du pays sont représentées à travers leurs artisans qui ont su reproduire à merveille les éléments caractéristiques de ces lieux. Les chefferies traditionnelles de l’Adamaoua, de l’Ouest, parées de « Nze-Ndop », fameux tissu royal, ainsi que celle des « Nyam », ou soldats bamoun en bronze. Les œuvres d’art, statuettes, lits, salons et meubles d’intérieur, réalisées par les mains d’habiles sculpteurs ont particulièrement émerveillé les visiteurs. Samedi dernier, le site grouillait déjà de monde. Adultes et enfants ont eu droit à des séances de démonstrations de peinture et de fabrication de sculptures de meubles en bois local. Les femmes se sont davantage intéressées aux produis cosmétiques naturels, à base de cacao, d’argile vert ou encore d’avocat, aux bijoux en perles, aux boubous et autres ensembles en lin, en bogolan et en bazin brodés. Pour cette 5e édition, le comité d’organisation a pensé aux tout-petits. Balançoires, toboggans et autres glissoires ont été aménagés sur le site. De même que des lieux de restauration pour permettre d’apaiser la faim.

Toutefois, ce n’était pas encore le moment des achats. Pour beaucoup, il était question de se faire une idée des articles et autres produits présentés par les artisans. « Pour un premier jour, ce n’est pas mal. J’ai reçu des clients qui voulaient se renseigner sur le prix et l’origine des masques et d’autres sculptures décoratives que je vends », a expliqué Théophile Atéba, un exposant. Cependant, les espoirs sont fondés sur l’ouverture officielle de ce jour. « Nous pensons que les visiteurs seront plus nombreux une fois le salon lancé par le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA) », a déclaré Michelle Wegang, exposante.

Le SIARC s’ouvre donc officiellement lundi. Placée sous le haut parrainage du président de la République, cette rencontre internationale est une opportunité d’affaires pour les artisans. Lors d’un point de presse donné en février dernier, le ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa avait indiqué que les œuvres d’art devraient s’arrimer aux normes internationales pour être compétitives sur le marché. D’où le thème : « L’artisanat camerounais face aux défis de la normalisation et de la compétitivité ». Le Siarc se tient jusqu’au 9 avril prochain, Hormis les Camerounais, des exposants d’Europe, d’Amérique et même du Moyen-Orient seront présents. Pour cette cinquième édition, l’accent est également mis sur les questions liées à l’environnement et la pharmacopée traditionnelle.

Source : © Cameroon Tribune

Par Michèle FOGANG

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz