Cameroun : des ossements humains saisis à l’Ouest du pays

Les journaux locaux parus ce mardi 22 août 2017 dans la capitale économique en ont fait échos. CAMERPOST apprend ainsi qu’une cargaison d’ossements humains venue fraîchement de Foumbot et ayant transité par Bangangté, a été saisie entre les mains des trafiquants.

Cameroun : des ossements humains saisis à l’Ouest du pays

Un trafic de plus !

Les mis en cause d’après des éléments de la Police judiciaire de Bafoussam, dans la région de l’Ouest Cameroun sont des jeunes gens dont l’âge est compris entre 19 et 36 ans. Ils ont été pris en flagrant délit de trafic d’ossements humains, de profanation de tombes et de cadavres. Et présentés lundi le 21 août 2017 à Bafoussam.

Parmi les noms cités, on parle de Mougnoutou Yaya (36 ans), Ali Ousmanou (29 ans), Amadou Abassi (25 ans), Mohamadou Dahirou (26 ans) et par ailleurs les cerveaux de la bande : Mohamadou Adji (19 ans) et Nsangou Zakariou (22 ans). Ils attendent de méditer leur sort.

Des cas sont légion

Rappelons que ce n’est pas la première fois qu’on parle de trafiquants d’organes humains interpellés au Cameroun. En novembre 2013, un citoyen avait été arrêté à Kolbisson alors qu’il transportait des organes et ossements humains. Il s’agissait alors d’un chauffeur de taxi.

Ce dernier avait été rattrapé avec un sac contenant une tête humaine, l’abdomen, les pieds et les bras encore sanguinolents. Selon une source policière, le présumé coupable  qui disait ne pas être le porteur du colis querellé, aurait transporté une dame à Mokolo Elobi pour Kolbisson.

La dame en question lui aurait demandé de s’arrêter au carrefour Tsimi afin de transporter son sac d’aliments avec lequel elle devait voyager. Lequel contenait en effet les organes et ossements humains. Des cas pareils sont légions et témoignent de l’insécurité grandissante au Cameroun où la circulation des biens et des personnes n’est plus garantie.

© CAMERPOST par Linda

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Cameroun : des ossements humains saisis à l’Ouest du pays"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Alphonse Ondoua

Est-ce une surprise?

Laurent Daniel

ils sont des adeptes de cela

Etienne Bissohong

C’est dans les cases sacrées.

Pauclaire Kamgue

Euuuye

Andre Alimaeloundou

On a de l,argent!! voilà la source de leur revenu

Carine Lafleur

Hum les choses du camer

Magloir Mengue Melingui

sacrillège,qui iso baffouer le santuaire sacré des bami

Carine Lafleur

Les jeunes de nos jours

Jean Serge Ndongo Nsea

Voila pouquoi il coupe les tete de leur s parent s defints

Ernest Tchoatcha

Aka qui ne sait pas que nous et les ossements c’est une affaire de….

Anne Aboul Nkenya

C’est honteux et effrayant

Ahmad Bn Moussa Mewada

Manque d’emploi dans un pays peut causer c qui est grave que sa

Simon Pierre Zili Ohana

seigneur, trouver la sécurité ?

wpDiscuz