Cameroun : Orange et l’Etat signent la convention d’exploitation du câble sous-marin ACE – 11/06/2015

Elisabeth Medou Bandang, DG de Orange Cameroun | DR
Elisabeth Medou Bandang, DG de Orange Cameroun | DR

La filiale au Cameroun de l’opérateur télécoms français Orange et le gouvernement camerounais ont signé, le 9 juin 2015 à Yaoundé, une convention relative à l’exploitation du câble sous-marin à fibre optique African Coast to Europe (ACE). Bien que les détails de la convention ne soient pas divulgués, l’on sait cependant que la loi en vigueur au Cameroun attribue l’exclusivité de l’exploitation de la fibre optique à l’opérateur public des télécoms Camtel.

Fort de cette disposition légale décriée par les concurrents, tous les autres opérateurs, à l’instar de MTN International qui a tiré le WACS pour sa filiale camerounaise et a construit son point d’atterrissement à Limbé, dans le Sud-Ouest ; sont obligés de revendre ces infrastructures à l’Etat. Après un audit des coûts, lesdites infrastructures sont rétrocédées à Camtel, l’opérateur historique des télécoms dans le pays.

Long de 14.000 Km, ACE, qui s’étire de l’Europe jusque sur la Côte ouest-africaine a été déployée par un consortium d’investisseurs dans lequel se trouve le groupe Orange. L’arrivée de ce 3ème câble sous-marin à fibre optique auquel le Cameroun se connecte après le SAT3 et le WACS, a expliqué Elisabeth Medou Bandang, la DG d’Orange Cameroun, permettra de «gérer l’accroissement de l’utilisation de la data et d’améliorer la connectivité dans le pays».

Pour rappel, le 21 avril 2015, le gouvernement camerounais a lancé un appel à manifestation d’intérêt, à l’effet de recruter un cabinet pour la réalisation des études techniques détaillées du projet de construction du point d’atterrissement du câble sous-marin ACE dans la ville de Kribi, région du Sud-Cameroun. Cette infrastructure sera construite en 2015, selon les prévisions du gouvernement, en même temps qu’aura lieu, apprend-on, «la jonction sous-marine entre la chambre de visite située à la sortie de la mer et le point de raccordement du câble en mer situé à environ 650 kilomètres».

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz