Cameroun – Opération Epervier : Pierre Désiré Engo est sorti de prison – 09/05/2014

C’est aux alentours de 19h00 ce 08 mai 2014 que l’ex-dg de la Cnps a retrouvé la liberté. Un peu plus de 24h après la levée du mandat de détention provisoire à son encontre.

Pierre Désiré Engo, administrateur civil, ancien Ministre, ancien DG de la CNPS.
Pierre Désiré Engo, administrateur civil, ancien Ministre, ancien DG de la CNPS.

C’est la fin des conjectures autour de la libération ou non de Pierre Désiré Engo, depuis la levée, hier, du mandat de détention provisoire contre l’ex-directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps). Pierre Désiré Engo a quitté la prison centrale de Yaoundé le 08 mai 2014 aux alentours de 19h00 pour retrouver son domicile qu’il a quitté …depuis septembre 1999.

Joint au téléphone par journalducameroun.com, son avocat, Me Alexis Bayebeck, a expliqué que Pierre Désiré Engo a bénéficié des dispositions du décret présidentiel du 14 février 2014 qui portait commutation et remise de peine pour une certaine catégorie de prisonniers qui avaient déjà eu une condamnation définitive. C’est grâce à « la mansuétude du chef de l’Etat » que Pierre Désiré Engo recouvre la liberté, a confié son avocat. Il devait encore purger une demi-dizaine d’années en prison dans le cadre d’une première affaire.

Pierre Désiré Engo avait déjà eu effectivement une peine définitive de 15 ans par la cour Suprême en 2005 dans le cadre d’une première affaire ayant trait au recouvrement des loyers d’immeubles et meubles appartenant à la Cnps. La même année, suivait l’ouverture d’une autre affaire liée cette fois à des malversations présumées dans la construction d’un immeuble de la Cnps à Douala en 1998. Les fonds dégagés, 25 milliards de F CFA, se seraient retrouvés dans le compte de l’ex DG au crédit Lyonnais. En décidant de lever le mandat de détention provisoire en attendant un complément d’information, le Tribunal a ouvert la voie à la libération de Pierre Désiré Engo. Liberté retrouvée ce jour grâce à une mesure du chef de l’Etat dont a bénéficié avant lui Michel Thierry Atangana et Titus Edzoa entre autres.

Source : Journal Du Cameroun

Par Par Eugène C. Shema