Cameroun – Opération Epervier: La détention de Charles Metouck prorogée – 15/05/2014

Après un an en prison, l’ancien Dg de la Sonara attend toujours l’ordonnance du juge d’instruction pour être fixé sur les accusations qui lui sont reprochées

Charles Metouck, ancien Dg de la Sonara - Photo: © VKM
Charles Metouck, ancien Dg de la Sonara – Photo: © VKM

Le 8 mai dernier, Evouh Ekanga, juge d’instruction du Tribunal Criminel Spécial (Tcs) a notifié à Charles Metouck une nouvelle prorogation de son mandat de détention provisoire de six mois supplémentaires. En novembre 2013, après que le premier mandat de détention a expiré, le juge d’instruction avait déjà prorogé la détention de Charles Metouck. Depuis le début de l’information judiciaire au Tcs, l’ancien directeur général de la Sonara est passé chez le juge d’instruction à trois reprises. La première audition de Metouck est intervenue en octobre 2013, après celle d’Ibrahim Talba Malla, l’actuel Dg de la Sonara et du directeur financier de cette entreprise, Alain Jutteau qui ont préalablement été entendus chez le magistrat instructeur.

Charles Metouck s’explique sur les accusations de coaction de détournement et de tentative de coaction de détournement de près de 669 millions FCfa liées à sa gestion de la Sonara. Ses coaccusés, Jean Edinguele, chef du service du contentieux, et Noe Ngalle Mouelle sont également entendus sur ces chefs d’inculpation arrêtés au terme de l’enquête préliminaire effectuée par la Police judiciaire.

Charles Metouck s’explique sur les accusations de coaction de détournement et de tentative de coaction de détournement

En avril 2013, Charles Metouck avait déjà été reconnu coupable de six chefs d’accusation, dont la destruction de documents appartenant à la société nationale de raffinerie, la détention illégale du badge et des clés du bureau du directeur général pour s’y introduire, alors qu’il n’y était plus autorisé depuis le 15 février 2013. Il avait été condamné par le Tribunà1 de première instance de Limbe à neuf ans et neuf mois de prison et à payer une amende de 2.275.313 millions de F. Après trois mois de détention à la prison de Buea, Charles Metouck a été transféré à Kondengui. Les poursuites judiciaires intentées contre Charles Metouck sont intervenues après le rapport du Conseil de discipline budgétaire et financier (Cdbf) du Contrôle supérieur de l’Etat qui a reconnu des fautes de gestion à l’ex-Dg de la Sonara de l’ordre de 26 milliards de FCfa.

Mardi à la prison de Kondengui, Charles Metouck qui vient de passer un an en prison, a reçu la visite de son avocat, de sa fille et de sa petite-fille. En les raccompagnant à la sortie de la prison, il a croisé Gwladys et Ephraim Inoni. L’ancien Premier ministre prenait également congé de son épouse qui est allée lui rendre visite.

Au quartier 12 où il est logé à Kondengui, Charles Metouck partage sa cellule avec Nguini Effa, l’ancien directeur général de la Scdp, Didjéré Etina, l’ancien Tpg d’Ebolowa, Patrice Tsimi, directeur général de la White nile corporation, prestataire de service du Port autonome de Douala, et M. Mvogo, cadre à la Campost. Dans la même cellule se trouvait Henri Engoulou décédé la semaine dernière. Otele Essomba et Raphael Okala qui vivaient aussi-là ont été libérés il y a quelques mois.

Source : © Le Jour

Par Achille Chountsa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz