Cameroun – Opération de recrutement de 25000 jeunes : des fraudeurs rattrapés et rayés des effectifs

Michel Ange Angouing, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) | DR
Michel Ange Angouing, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) | DR

Le ministre de la fonction publique Michel-Ange Angouing vient de rendre public un communiqué dans lequel il reconnait que certaines personnes ont été recrutées de manière frauduleuse dans l’opération de recrutement des 25000 jeunes à la fonction publique.

Ils sont plusieurs se personnes qui d’une manière frauduleuse et irrégulière ont réussi à intégrer les rangs de la fonction publique à la faveur de l’opération spéciale de recrutement de 25000 jeune à la fonction publique. Certain sont même déjà en poste dans diverses administrations et perçoivent un salaire avec leur matricule. En plus de ces personnes issues de l’opération de recrutement spéciale de 25000 jeunes il y’a également quelque uns irrégulièrement recrutés comme anciens temporaires contractualisés. En réalité ces personnes sont passées par des circuits non officiels entretenus par de personnes qui leur ont confectionné de faux documents. La question qui se pose est celle de savoir comment ces faux documents ont-ils pu passer au niveau de la fonction publique ? Cette interrogation suppose une certaine complicité au sein même de la fonction publique.

Le communiqué signe par Michel-Ange Angouing souligne entre autres que le personnel impliqué dans cette vaste fraude est clairement identifié et que des mesures conséquentes ont déjà été engagées à travers de procédures disciplinaires. Quant au personnel irrégulièrement recruté, leur solde a été suspendue pour ceux percevant déjà un salaire. Les matricules frauduleux ont été désactivés et les administrations utilisatrices ont été saisies pour libération éventuel de ceux de ces personnels qui seraient en activité. Le ministre de la fonction publique rappel que les recrutements spéciaux sont clos et qu’aucun individu n’a été mandaté pour procéder à la collecte des candidatures ou des éventuels requêtes.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Opération de recrutement de 25000 jeunes : des fraudeurs rattrapés et rayés des effectifs"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Dossou Djidonou Lionel Arnaud

s’il vous plait quand es ce que aura lieu le relançement des candidatures.

wpDiscuz