Cameroun : Les opérateurs de télécoms conserveront les données sur les clients 10 ans après une résiliation d’abonnement

Minette Libom Li Likeng, ministre camerounais des Postes et Télécommunications | © SPM
Minette Libom Li Likeng, ministre camerounais des Postes et Télécommunications | © SPM

Au cours d’un point de presse qu’elle a donné récemment à Douala, le ministre des Postes et télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, a révélé qu’il a été demandé aux opérateurs de télécoms au Cameroun de « conserver sous format électronique ou numérique les informations relatives à l’identification de leurs abonnés et des équipements terminaux pendant toute la durée de validité de l’abonnement et dix ans après la résiliation ».

Ce qui voudrait dire, d’après le Minpostel, qu’en principe, la campagne d’identification officiellement achevée le 30 juin dernier doit être la dernière.

Minette Libom Li Likeng a fait d’autres révélations : « il est apparu dans la base de données d’un opérateur, des personnes ayant enregistré 100 à 200 numéros de téléphone avec une même CNI [carte nationale d’identité]. Pis encore, quatre abonnés détenaient à eux seuls 5000 puces chez un seul opérateur comme l’ont révélé des contrôles par le passé ».

Le Minpostel a indiqué que le changement attendu est l’arrêt de la vente ambulante des Sim. « Voilà un autre chantier, préoccupant lorsqu’on sait qu’en dépit des arrêtés, décrets et autres mises en garde, le commerce de puces au bord de la route continue de prospérer au vu et au su de tous », s’est-elle offusquée.

Source : © Agence Ecofin

Par Sylvain Andzongo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz